Résumé 

Avec pour vocation de promouvoir, auprès des cibles professionnelles et du grand public, les atouts du matériau béton et ses solutions innovantes, notamment sa fiabilité et son caractère responsable, ainsi que sa capacité à accompagner un monde en pleine évolution. Marque, site web et réseaux sociaux font partie des outils de communication développés à cette occasion.

Sommaire 

  1. Bordeaux (33) : Le béton scintillant fait rayonner la cité du vin
  2. AGILIS (NGE) : Les voies du succès
  3. Innovation : Béton désactivé par voie humide sans rejet, un procédé innovant et promis à un bel avenir
  4. Roquebrune-Cap-Martin (06) : Béton désactivé pour plage de prestige
  5. Moderne Méthode (Frédéric Ljung) : Les secrets d'une réussite
  6. Béton Academy : Le béton décoratif obtient enfin ses propres diplômes !

Articles à consulter directement sur le site
 

Les abords de l'immense nef dédiée au vin et conçue par les architectes Anouk Legendre et Nicolas Desmazières font la part belle au béton décoratif.

Le béton scintillant fait rayonner la cité du vin

Inaugurée ce 31 mai par François Hollande, la Cité du Vin de Bordeaux a pour vocation de mieux faire connaître le monde du vin, carrefour universel des cultures et des civilisations. Les architectes ont choisi du béton décoratif, mis en œuvre par l’agence Sols Aquitaine, pour servir d’écrin à l’audacieux édifice qui l’abrite au bord de la Garonne. En vedette, une nouveauté : le béton scintillant !
Roquebrune

Béton désactivé pour plage de prestige

L’an dernier, la société MB Constructions a participé à la rénovation du Vista Beach, un complexe balnéaire de prestige, situé à Roquebrune-Cap-Martin. Mission : réaliser de superbes « terrasses de plage » en béton désactivé, à la fois esthétiques et résistantes. Pari gagné !
La réalisation de la piste cyclable a nécessité l'utilisation d'une Miller Ml-1800 pour couler 500 mètres linéaires en moyenne par jour.

23 km de béton blanc pour la voie verte

Achevée au printemps 2007, cette magnifique piste cyclable fait le bonheur de tous les amateurs de petite reine de Moselle et de Meurthe-et-Moselle. D’une longueur de 23 km et d’une largeur de 2,50 m, elle a été réalisée d’un seul tenant par Agilis dans le cadre d’une opération de restructuration et de requalification des anciens sites sidérurgiques de la vallée de l’Orne, au nord-ouest de Metz (Moselle).
La couche de roulement a adopté di érentes colorations selon le tissu urbain : couleur grise naturelle dans les nouveaux quartiers, basalte pour les carrefours et ocre-jaune teinté dans la masse en centre-ville.

Une plateforme en béton pour un BHNS nommé Mettis

À Metz, en matière de transports publics, Mettis a marqué un tournant. Mettis, c’est l’appellation des deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), dont s’est dotée la communauté d’agglomération voici bientôt trois ans (voir Routes n° 124, juin 2013). D’une longueur totale de 17,8 km, les deux lignes BHNS circulent en site propre. Elles ont priorité aux feux.
Au total, Agilis réalisera 90 km de séparateurs simples en béton adhérent (GBA) (photo du haut) et 12 km de caniveaux à fente (photo du bas).

37000 m2 de béton extrudé pour restructurer l'autoroute A9

L’autoroute A9 commence à Orange pour se terminer à la frontière espagnole, au Perthus (Pyrénées-Orientales). Cet axe est saturé, avec une moyenne de 100 000 véhicules par jour et des pointes à 170 000 en période estivale. Depuis 1987, elle fait l’objet de travaux d’élargissement destinés à la transformer en 2 x 3 voies.


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/09/2016
    REVUE

    Routes n°137

    L’étalement urbain et la densification des espaces déjà construits augmentent l’imperméabilisation des sols, accentuant ainsi les risques pour l’environnement. Ces phénomènes se concrétisent par des inondations plus fréquentes, en raison de la surcharge des réseaux et des vitesses de montée en charge des cours d’eau, ainsi que par une pollution des milieux récepteurs par lessivage. Au-delà de la gestion qualitative et quantitative de l’eau, l’imperméabilisation des sols dans les zones urbaines entraîne une diminution de l’évapotranspiration.
  • 01/12/2016
    REVUE

    Routes n°138

    Il se tiendra du 6 au 8 juin 2017 à Paris. Ce symposium est organisé par l’ATILH et l’industrie cimentière française. Il est placé sous le patronage de la Commission nationale française pour l’Unesco et il a reçu le parrainage de l’Académie des sciences, de l’Académie des technologies et de la FIB (International Federation for Structural Concrete). « The Future of Cement » est organisé à la fois pour célébrer les 200 ans de la découverte des lois régissant l’hydraulicité du ciment par Louis Vicat et pour exprimer la vitalité d’une industrie toujours partie prenante des évolutions majeures de notre société.
  • 01/03/2017
    REVUE
    Routes n°139
    Travaux et équipements routiers • Terrassements • Aménagements urbains • Aéroports