Documentation technique

Réalisations et chantiers

  • 19/11/2018
    AIN

    Giratoire de Pérouges : une chaussée composite pour résister aux trafics denses

    Cette chaussée est constituée d'un revêtement en béton à joints goujonnés et d'une couche de fondation en grave-bitume. Elle allie avec efficacité les qualités des deux matériaux. Un choix qui s’inspire de celui du Puy-de-Dôme, qui avait déjà adopté le béton pour réaliser le giratoire de Billom en décembre 2016.
  • 17/09/2018
    Isère

    Leclerc choisit le béton pour sa nouvelle plate-forme logistique

    Après deux ans de travaux, la nouvelle plate-forme logistique des centres commerciaux Leclerc en Rhône-Alpes (Socara) est opérationnelle à Villette-d’Anthon (Isère), près de Lyon (Rhône). Vaste (44 ha) et ultramoderne, elle fait appel au béton - mis en œuvre par la société Minéral Concept Aménagement (MCA), adhérente du Specbea - d’une part, pour les revêtements afin qu’ils bénéficient de sa robustesse et qu’ils résistent à un trafic intense, d’autre part, pour certains cheminements ou parvis afin de valoriser esthétiquement le site, et enfin pour de nombreuses bordures de trottoirs réalisées en extrudé, en raison de la rapidité de mise en œuvre et du paramètre économique de ce matériau.
  • 03/12/2018
    Meurthe-et-Moselle

    Le BAC : la solution robuste et durable pour une voie de bus à fort trafic

    À Nancy,  la rue Raugraff, dédiée aux transports en commun, enregistre un important trafic de bus.  Quatre ans après sa précédente rénovation en pierre naturelle, la voie présentait déjà de nouvelles dégradations. Cette fois, la métropole du Grand Nancy a opté pour une solution robuste et durable : le béton armé continu (BAC).

Publications

  • décembre 2017
    REVUE

    Routes n°142

    La réussite d’un aménagement est rarement le fruit du hasard. L’aménagement doit être conduit dans le respect des règles de l’art, pour assurer sa qualité. Les règles de l’art sont les pratiques qui permettent de réaliser des ouvrages satisfaisant à l’usage et aux demandes du client. Tout acte de construire possède ses règles de l’art. Elles concernent d’abord la conception et la fabrication du mélange, l’exécution de l’ouvrage, sa protection contre les agressions de l’environnement, etc.
  • juin 2017
    REVUE

    Routes n°140

    Pour qu’un réseau routier soit résilient face au changement climatique, il doit être capable de résister aux effets de l’augmentation de la température et des précipitations, et continuer de fonctionner de la même manière qu’avant la survenue de ces événements. Or, une route, dans sa conception classique, est particulièrement vulnérable au changement climatique.