Documentation technique

Réalisations et chantiers

  • 01/06/2017
    Dunkerque

    Retraitement en place et BCR pour le terminal portuaire multivrac

    Ces dernières années, Dunkerque, troisième port maritime français, a renforcé son activité dans le stockage du charbon, des minerais, du bois ou de la ferraille… En 2015, c’est dans cette perspective que l’agence Colas-Nord-Picardie est intervenue pour le compte de l’établissement public grand port maritime de Dunkerque (GPMD) afin de réhabiliter la plate-forme du terminal Multivrac ouest (TMV1) sur une surface de 23 500 m². Temps d’intervention : six jours seulement !
  • 01/06/2017
    Roissy 95

    Roissy 95 : du béton à grande vitesse pour la piste 2

    Durant l’été 2016, Colas a rénové la piste 2 de l’aéroport Roissy – Charles-de-Gaulle. Un chantier estival colossal, réalisé en neuf semaines et demie ! Situé au nord-est de Paris, Roissy-CDG est le deuxième aéroport d’Europe, après celui de Londres-Heathrow, et le huitième du monde. Points névralgiques : ses pistes. Roissy-CDG en compte quatre, reliées deux à deux pour former des « doublets » (nord et sud) : deux longues, pour les décollages, et deux courtes, dédiées aux atterrissages. À l’été 2016, ce sont la piste 2 et ses abords qui ont fait l’objet d’un sérieux toilettage. Cette piste intérieure du doublet sud, réservée à l’envol, est longue de 4 200 m et large de 45 m.

Publications

  • décembre 2017
    REVUE

    Routes n°142

    La réussite d’un aménagement est rarement le fruit du hasard. L’aménagement doit être conduit dans le respect des règles de l’art, pour assurer sa qualité. Les règles de l’art sont les pratiques qui permettent de réaliser des ouvrages satisfaisant à l’usage et aux demandes du client. Tout acte de construire possède ses règles de l’art. Elles concernent d’abord la conception et la fabrication du mélange, l’exécution de l’ouvrage, sa protection contre les agressions de l’environnement, etc.
  • juin 2017
    Routes

    Routes n°140

    Pour qu’un réseau routier soit résilient face au changement climatique, il doit être capable de résister aux effets de l’augmentation de la température et des précipitations, et continuer de fonctionner de la même manière qu’avant la survenue de ces événements. Or, une route, dans sa conception classique, est particulièrement vulnérable au changement climatique.