Les techniques de renforcement des structures au moyen de matériaux composites utilisent le collage de plats ou de plaques composites (textiles de renforcement unidirectionnels ou bidirectionnels, lamelles, fibres de carbone…) ou la stratification directe in situde composites (tissus textiles en verre ou carbone) associés à des matrices polymères thermodurcissables (résines époxydes, polyester…).


0 commentaires
Voir aussi
  • 03/02/2017
    GÉNIE CIVIL
    Réparation et renforcement des ouvrages de génie civil en béton : Traitement des fissures
    Le choix de la technique adaptée est fonction des caractéristiques de la fissuration : ouverture (microfissures, fissures fines, fissures moyennes…), profondeur, activité (fissures ouvertes, fermées, mortes, actives…), tracé, géométrie, exposition aux intempéries (fissures sèches, humides, saturées, ruisselantes…), présence d’eau libre ou sous pression… de l’état et du type de support et des délais imposés pour la remise en service de l’ouvrage.
  • 08/01/2019
    GÉNIE CIVIL
    Les facteurs de dégradation du béton
    L’utilisation du béton s’est largement développée depuis le début du XXe siècle dans les ouvrages de Génie Civil, tels que les ponts, les tunnels, les structures de soutènement, etc. aussi bien sur sites terrestres que maritimes. Considéré au début de son utilisation comme un matériau inerte et insensible aux agressions, le béton s’est révélé au fil du temps potentiellement affecté de phénomènes de dégradation plus ou moins complexes, selon les conditions d’exposition des ouvrages aux environnements et/ou selon la composition intrinsèque du béton et ses conditions de mise en œuvre.