Actualités

  • 28/07/2022
    ETE 2022

    Prenez le temps, ... un chantier LHR !

    Un deuxième article du domaine des routes à relire, qui rentre dans les détails d'un chantier de retraitement en place au liant hydraulique routier (LHR) sur la RD25 ... nettement plus technique !
  • 04/09/2018
    Compte-rendu

    Journée technique "Valorisation des matériaux en place aux LHR"

    BLANZAY (86). Mardi 4 septembre. Cimbéton a organisé une visite du chantier d’entretien structurel de la RD7 dans le cadre de la journée technique  "Construction et entretien des routes. La valorisation des matériaux en place aux liants hydrauliques routiers". Écologie, économie et contribution au développement durable.

Événements

Documentation technique

  • 17/09/2020
    Routes
    Les 7 étapes du retraitement en place
    Le retraitement des chaussées en place aux liants hydrauliques routiers est une technique d’entretien structurel. Celle-ci consiste à valoriser les matériaux de la chaussée existante pour créer une structure homogène capable de supporter les sollicitations du trafic. L’ancienne chaussée est ainsi considérée comme un gisement de granulats et non comme un déchet.

Réalisations et chantiers

  • 05/04/2022
    Ainvelle

    RD25 : calibrage et retraitement de la chaussée en place au LHR

    Les réparations ciblées de la RD25 ne suffisant plus, le département des Vosges a pris la décision d’intervenir sur un peu plus de 2,6 km, afin d’élargir et de renforcer la voie entre Ainvelle et Senaide. Il a choisi l’entreprise Eurovia-Alsace-Lorraine, qui a proposé un retraitement en place au liant hydraulique routier LVTS 54 de Vicat. Cette solution sans évacuation de matériaux a permis de répondre au cahier des charges : élargissement de la route, renforcement et homogénéisation de sa structure… Et de régler, en plus, un problème de polluants organiques !
  • 06/09/2021
    Réau

    Déviation de Gimont : une couche de forme traitée au LHR

    Avant-dernier tronçon du vaste chantier d’aménagement de la RN124 et l’un des plus grands chantiers de terrassement de France en 2020, la déviation de la commune de Gimont a fait massivement appel à la technique de traitement des sols en place pour réaliser les remblais, renforcer l’arase et confectionner la couche de forme. Confié à l’entreprise Roger Martin, le projet a mis en œuvre des solutions hors normes pour s’adapter à la nature des sols. Parmi celles-ci, la réalisation d’une couche de forme traitée au liant hydraulique routier (LHR) qui a nécessité 10 000 tonnes de Rolac Premier Lafarge.
  • 14/06/2021
    Réau

    Une plate-forme support de chaussée innovante

    Implanté le long de l’autoroute A5, à Réau, au nord de Melun (Seine-et-Marne), le parc d’activités de l’A5-Sénart est promis à un bel avenir. Pour renforcer sa voirie de liaison, l’établissement public d’aménagement Sénart (EPA Sénart), maître d’ouvrage, a choisi, sur proposition du bureau d’études Ségic Ingénierie, la solution du traitement de sol au liant hydraulique routier (LHR), couplée avec un recyclage des matériaux pour réaliser les travaux de terrassement de la liaison Réau-Ourdy. Un chantier d’avenir, écologiquement exemplaire, réalisé par l’entreprise Routes & chantiers modernes (RCM).

Publications

  • avril 2022
    REVUE

    Routes Info n°20

    Les réparations ciblées de la RD25 ne suffisant plus, le département des Vosges a pris la décision d’intervenir sur un peu plus de 2,6 km, afin d’élargir et de renforcer la voie entre Ainvelle et Senaide. Il a choisi l’entreprise Eurovia-Alsace-Lorraine, qui a proposé un retraitement en place au liant hydraulique routier LVTS 54 de Vicat. Cette solution sans évacuation de matériaux a permis de répondre au cahier des charges : élargissement de la route, renforcement et homogénéisation de sa structure… Et de régler, en plus, un problème de polluants organiques !
  • septembre 2021
    REVUE

    Routes Info n°15

    Avant-dernier tronçon du vaste chantier d’aménagement de la RN124 et l’un des plus grands chantiers de terrassement de France en 2020, la déviation de la commune de Gimont a fait massivement appel à la technique de traitement des sols en place pour réaliser les remblais, renforcer l’arase et confectionner la couche de forme. Confié à l’entreprise Roger Martin, le projet a mis en œuvre des solutions hors normes pour s’adapter à la nature des sols. Parmi celles-ci, la réalisation d’une couche de forme traitée au liant hydraulique routier (LHR) qui a nécessité 10 000 tonnes de Rolac Premier Lafarge.
  • juin 2021
    REVUE

    Routes Info n°14

    Implanté le long de l’autoroute A5, à Réau, au nord de Melun (Seine-et-Marne), le parc d’activités de l’A5-Sénart est promis à un bel avenir. Pour renforcer sa voirie de liaison, l’établissement public d’aménagement Sénart (EPA Sénart), maître d’ouvrage, a choisi, sur proposition du bureau d’études Ségic Ingénierie, la solution du traitement de sol au liant hydraulique routier (LHR), couplée avec un recyclage des matériaux pour réaliser les travaux de terrassement de la liaison Réau-Ourdy. Un chantier d’avenir, écologiquement exemplaire, réalisé par l’entreprise Routes & Chantiers Modernes (RCM).
  • avril 2018
    LHR

    T72. Valorisation des matériaux en place aux Liants Hydrauliques Routiers. Approche technique, économique et environnementale

    Ce cahier de conférence donne un éclairage précis sur la technique du traitement ou du retraitement des sols à la chaux, au ciment ou aux liants hydrauliques routiers qui permet de construire et/ou d'entretenir le réseau d’infrastructures en valorisant les matériaux déjà présents sur le terrain. Elle est une solution pertinente pour économiser les ressources naturelles, limiter les déchets de chantier et maîtriser son budget.