Actualités

  • 19/09/2022
    INVITATION

    Journée LHR du 20/09/22 à Rouen (76) REPORTEE au 6 décembre

    La journée est REPORTEE au 6 Décembre 2022 et se déroulera au même endroit que prévu à l'origine. ROUEN. CIMbéton et ses partenaires reportent la journée technique " Traitement des sols et retraitement des chaussées aux liants hydrauliques " en décembre.
  • 13/09/2022
    INVITATION

    JT VECU "Harmonie entre nature, aménagement et béton" le 04/10 9h-16h30

    La 4 octobre 2022, la 3e journée technique VECU (Voiries, Espaces publics et Chantiers d’aménagements Urbains) abordera le thème « Harmonie entre Nature, Aménagement et Béton ». Elle se déroulera de 9h à 16h30 à Gennevilliers (92), à l’Espace Aimé Césaire, puis au Parc départemental des Chanteraines. L'inscription est à renvoyer avant le 27/09 !  
  • 25/08/2022
    INVITATION

    Journée LHR le 19 octobre 2022 à Nantes (44)

    NANTES. CIMbéton et ses partenaires organisent une journée de formation gratuite " Traitement des sols et retraitement des chaussées aux liants hydrauliques " à La Chapelle-sur-Edre, le mardi 19 octobre. De nombreux experts routiers se succèderont pour présenter les différentes techniques ainsi que les différents outils disponibles (guides, cahier des charges, logiciel).
  • 08/08/2022
    Webinar

    Logiciel Eco-comparateur PERCEVAL - Webinaire le 07/09 à 9H

    Le logiciel éco-comparateur PERCEVAL permet d'effectuer une comparaison économique et environnementale sur le cycle de vie complet (phase construction + phase entretien) d'aménagements routiers, chaussées et ouvrages routiers annexes.
  • 28/07/2022
    ETE 2022

    Prenez le temps, ... un chantier LHR !

    Un deuxième article du domaine des routes à relire, qui rentre dans les détails d'un chantier de retraitement en place au liant hydraulique routier (LHR) sur la RD25 ... nettement plus technique !

Documentation technique

Réalisations et chantiers

  • 05/04/2022
    Ainvelle

    RD25 : calibrage et retraitement de la chaussée en place au LHR

    Les réparations ciblées de la RD25 ne suffisant plus, le département des Vosges a pris la décision d’intervenir sur un peu plus de 2,6 km, afin d’élargir et de renforcer la voie entre Ainvelle et Senaide. Il a choisi l’entreprise Eurovia-Alsace-Lorraine, qui a proposé un retraitement en place au liant hydraulique routier LVTS 54 de Vicat. Cette solution sans évacuation de matériaux a permis de répondre au cahier des charges : élargissement de la route, renforcement et homogénéisation de sa structure… Et de régler, en plus, un problème de polluants organiques !
  • 20/09/2022
    Routes

    PERCEVAL : application dans le cas d’un projet d’entretien structurel d’une chaussée routière

    Ce numéro de Routes La Revue est destiné à familiariser le lecteur avec l’utilisation du logiciel PERCEVAL dans le cadre d’un projet d’entretien structurel d’une chaussée routière, d’une voirie ou d’un aménagement urbain. On se propose donc, au moyen d’une étude de cas, une fois identifiées les solutions techniques les mieux adaptées, d’effectuer une simulation complète à l’aide de PERCEVAL, afin de définir la meilleure technique d’entretien structurel sur le plan économique et sur le plan environnemental.
  • 08/07/2022
    Fleury-Les-Aubrais

    Aménagement qualitatif de la ZAC Interives 1 à Fleury-Les-Aubrais

    Pour l’aménagement de la ZAC Interives 1 en quartier à vocation mixte, Orléans Métropole et la SEMDO – conseillées par la Compagnie du paysage et Igrec Ingénierie – ont opté pour une solution associant trois types de bétons (balayé, poncé, bouchardé) afin de rénover et créer les voiries et les aménagements urbains. Un choix qualitatif, innovant et environnemental qui structure parfaitement l’espace citadin, tout en facilitant l’accessibilité aux usagers et en favorisant un meilleur cadre de vie – et ce dans le respect de l’histoire industrielle et ferroviaire du site. Pour cette première tranche, 6 000 m2 de béton ont été mis en place. Fabriqués et livrés par Minier Béton avec un ciment CEM II de Ciments Calcia, ces trois types de bétons ont été mis en œuvre par Eurotech Floor, adjudicataire du lot 2 « béton », un lot spécifique dans le cadre de l’appel d’offres.

Publications

  • avril 2022
    REVUE

    Routes Info n°20

    Les réparations ciblées de la RD25 ne suffisant plus, le département des Vosges a pris la décision d’intervenir sur un peu plus de 2,6 km, afin d’élargir et de renforcer la voie entre Ainvelle et Senaide. Il a choisi l’entreprise Eurovia-Alsace-Lorraine, qui a proposé un retraitement en place au liant hydraulique routier LVTS 54 de Vicat. Cette solution sans évacuation de matériaux a permis de répondre au cahier des charges : élargissement de la route, renforcement et homogénéisation de sa structure… Et de régler, en plus, un problème de polluants organiques !
  • avril 2019
    Collection technique

    T50. Voiries et aménagements urbains en béton (Tome 1) - Conception et dimensionnement

    Ce guide a été élaboré pour prendre en compte les règles les plus récentes en matière de conception et de dimensionnement des chaussées, définies en particulier dans les normes NF P 98 086, NF P 98 170 et NF EN 206/CN et s'harmoniser avec le guide de dimensionnement des chaussées à faible trafic édité par l’IDRRIM en 2019. Les maîtres d’oeuvre et des bureaux d’études trouveront dans cet ouvrage, tous les renseignements dont ils ont besoin pour concevoir, dimensionner et évaluer leurs projets de voiries et d’aménagements urbains en béton.  
  • juillet 2022
    REVUE

    Routes Info n°22

    Pour l’aménagement de la ZAC Interives 1 en quartier à vocation mixte, Orléans Métropole et la SEMDO – conseillées par la Compagnie du paysage et Igrec Ingénierie – ont opté pour une solution associant trois types de bétons (balayé, poncé, bouchardé) afin de rénover et créer les voiries et les aménagements urbains. Un choix qualitatif, innovant et environnemental qui structure parfaitement l’espace citadin, tout en facilitant l’accessibilité aux usagers et en favorisant un meilleur cadre de vie – et ce dans le respect de l’histoire industrielle et ferroviaire du site. Pour cette première tranche, 6 000 m2 de béton ont été mis en place.