Gaétan Alomar

Les COV : origines et pathologies liées

Formaldéhyde, benzène, toluène, éthylbenzène, 1,2,4-triméthylbenzène, m-xylène, p-xylène, p-dichlorobenzène, trichloroéthylène, tétrachloroéthylène, n-undécane… la liste des composés organiques volatils est longue.
Gaétan Alomar

Un air plus sain à l’extérieur qu’à l’intérieur

Organisme chargé par les pouvoirs publics de mieux connaître la pollution intérieure, ses origines et ses dangers, travaillant en liaison étroite avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), l’Observatoire de la Qualité de l’air intérieur (OQAI) a mené entre 2003 et 2005 des mesures de qualité de l’air dans près de 600 résidences principales réparties sur 50 départements différents.
Gaétan Alomar

Le cadre réglementaire sur la qualité de l’air se développe

L’obligation pour les collectivités, établie par un décret du 2 décembre 2011, de mesurer progressivement la qualité de l’air de l’ensemble des bâtiments scolaires et l’exigence imposée aux sociétés industrielles, définies dans les arrêtés du 30  avril et du 28  mai 2009, de faire figurer les émissions de COV de leurs produits de construction ou de revêtements de parois amenés à être utilisés à l’intérieur des locaux, ainsi que le
Gaétan Alomar

Les autres facteurs de la qualité de l’air intérieur

En mars 2019, l’ANSES a publié une étude sur la caractérisation des transferts de pollution de l’air extérieur vers l’intérieur des bâtiments. Cette étude montre que l’environnement extérieur peut avoir un impact certain sur la qualité de l’air intérieur, notamment la présence de certaines activités professionnelles, la circulation avoisinante ou encore le potentiel allergisant de la végétation.
06/02/2020
Gaétan Alomar

Acoustique

Le bruit correspond parfaitement à la définition de la gêne de l’OMS : « sensation de désagrément, de déplaisir, provoquée par un facteur de l’environnement dont l’individu ou le groupe reconnaît ou imagine le pouvoir d’affecter la santé ».
06/02/2020
Gaétan Alomar

Hygrométrie

Pour appréhender le confort thermique, on ne peut pas se contenter d’observer la température des pièces. Il est indispensable de s’intéresser également à celle de leurs parois et de faire appel à la notion de température dite ressentie ou opérative.


0 commentaires
Voir aussi
  • 06/02/2020
    Acoustique
    Le bruit correspond parfaitement à la définition de la gêne de l’OMS : « sensation de désagrément, de déplaisir, provoquée par un facteur de l’environnement dont l’individu ou le groupe reconnaît ou imagine le pouvoir d’affecter la santé ».
  • 06/02/2020
    Hygrométrie
    Pour appréhender le confort thermique, on ne peut pas se contenter d’observer la température des pièces. Il est indispensable de s’intéresser également à celle de leurs parois et de faire appel à la notion de température dite ressentie ou opérative.
  • 30/09/2019
    COLLECTION TECHNIQUE CIMBÉTON
    B45. Bâtiment et santé. Bien-être et bien vivre : les solutions béton
    Ce livre aborde trois thématiques essentielles au bien-être dans les logements et les bureaux : la qualité de l’air, l’acoustique et l’hygrothermie. Le lecteur y trouvera les clés de compréhension des enjeux, les différents cadres réglementaires existants et à venir, et les avantages qu’apportent les solutions constructives en béton pour notre santé et notre bien-être. La santé est depuis toujours un enjeu majeur. Cet ouvrage a pour objectif de présenter sa prise en compte dès l’acte de construire.