Résumé 

Celle-ci se conjugue avec l’absorption accrue de l’énergie solaire par les surfaces revêtues pour concourir, avec d'autres usages liés aux déplacements et à l’habitat urbain, au phénomène d’îlot de chaleur, dont les effets sur la santé des personnes vulnérables sont à mettre en perspective avec le vieillissement de la population et la fréquence des périodes de canicule.

Les revêtements drainants — forts de leurs multiples déclinaisons couvrant le matériau lui-même par la voie de la porosité — mais aussi les systèmes constructifs, sont des réponses à l’imperméabilisation des sols. Ces techniques ne sont pas entièrement nouvelles ; mais elles prennent aujourd’hui un relief particulier à la faveur des nouvelles exigences des politiques publiques, du recul pris sur des réalisations pionnières et des efforts considérables, engagés par les professions, pour maîtriser tant les produits et leur bon domaine d’emploi que le savoir-faire destiné à garantir la qualité d’exécution et le rendu recherché par les donneurs d’ordre. Ainsi, les techniques de béton drainant (coulé en place et éléments préfabriqués) ne relèvent plus de l’innovation ou de l’expérimentation ; elles ont atteint leur niveau de maturité, qui autorise leur emploi sur un large panel de projets neufs comme de projets de réhabilitation en espace public ou privé.

Sommaire 

  1. Cagnes-sur-Mer (06) : du béton micro-désactivé pour Polygone Riviera
  2. Roulez Béton !
  3. Bègles (33) : Le béton balayé, l’atout charme des Sècheries
  4. Joux-la-Ville (89) : Le béton dans l'air du temps !


0 commentaires

Voir aussi

  • 01/12/2016
    REVUE

    Routes n°138

    Il se tiendra du 6 au 8 juin 2017 à Paris. Ce symposium est organisé par l’ATILH et l’industrie cimentière française. Il est placé sous le patronage de la Commission nationale française pour l’Unesco et il a reçu le parrainage de l’Académie des sciences, de l’Académie des technologies et de la FIB (International Federation for Structural Concrete). « The Future of Cement » est organisé à la fois pour célébrer les 200 ans de la découverte des lois régissant l’hydraulicité du ciment par Louis Vicat et pour exprimer la vitalité d’une industrie toujours partie prenante des évolutions majeures de notre société.
  • 01/03/2017
    REVUE

    Routes n°139

    Travaux et équipements routiers • Terrassements • Aménagements urbains • Aéroports
  • 01/06/2017
    REVUE

    Routes n°140

    Pour qu’un réseau routier soit résilient face au changement climatique, il doit être capable de résister aux effets de l’augmentation de la température et des précipitations, et continuer de fonctionner de la même manière qu’avant la survenue de ces événements. Or, une route, dans sa conception classique, est particulièrement vulnérable au changement climatique.