Le mélange de granulats Grésy avec une incorporation de basalte noir apporte un effet moucheté en surface, qui s’harmonise bien avec le granit, en créant un ensemble homogène.

C’est la touche finale qui donne le ton à l’ensemble de la réalisation. Avec quelque 500 m³ de béton décoratif mis en œuvre sur 3 350 m2, le chantier de la traversée de Pringy a reçu un point final esthétique et valorisant avec la requalification du cœur de bourg. Commencés le 23 janvier 2017, les travaux ont été réceptionnés le 1er décembre dernier.

Au nord d’Annecy, Pringy est située sur l’ancienne route de Genève (ex-RD1201). On y accède par une longue avenue qui traverse également Annecy et Annecy-le-Vieux. À l’origine commune à part entière, la petite agglomération a fusionné au 1er janvier 2017 avec les communes voisines d’Annecy, d’Annecy-le-Vieux, de Cran-Gevrier, de Meythet et de Seynod. Le nouvel ensemble constitue la commune nouvelle d’Annecy, qui compte désormais plus de 120 000 habitants.

Les travaux se sont concentrés sur une zone de 400 m de long située sur la rue commerciale  du bourg.

Contexte 

« Le chantier de la requalification du cœur de bourg de Pringy est lié à l’aménagement d’une déviation sur l’axe Annecy-Genève, une route départementale à fort trafic, avec environ 23 000 à 24 000 véhicules par jour, explique Lionel Josserand, du service technique de la mairie de Pringy, désormais en fonction à la mairie d’Annecy. Le Département est intervenu en deux phases : la première s’est déroulée en 2014 ; la seconde est en cours et s’achèvera en 2019. En ce qui concerne Pringy, les travaux se sont concentrés sur une zone de 400 m de long, sur la rue commerciale du bourg. Datant des années 1990, les aménagements étaient vieillissants. Par ailleurs, les élus souhaitaient redynamiser le secteur. Et il y avait également la nécessité de remettre à niveau l’accessibilité, notamment au niveau des trottoirs, puisque de nombreuses non-conformités étaient avérées. L’idée était notamment de passer de l’image d’une route à celle d’une rue conviviale, animée et partagée par tous les modes de déplacement. La part importante donnée au béton est une proposition du maître d’œuvre, pour des raisons esthétiques, mais aussi pour des considérations de confort. »

Les travaux se sont concentrés sur une zone de 400 m de long située sur la rue commerciale  du bourg.

À l’origine, trois types de finitions étaient envisagés dans le marché : du béton désactivé, du béton sablé et du béton poncé. Différentes planches ont été réalisées. Elles ont permis de valider les choix. Lors de la mise en œuvre, cependant, il a été décidé de s’orienter vers le béton bouchardé, au détriment du sablé, pour limiter les nuisances d’exécution en site urbain.

Granulats Grésy et basalte 

Côté granulats, deux types, provenant de la carrière savoyarde de Grésy-sur-Aix, ont été utilisés avec un mélange de basalte : du 8/20, qui s’incorpore aisément dans le béton et qui résiste bien à l’arrachement pour les places de stationnement ; et du 4/8, donc plus fin, pour les trottoirs et le confort des piétons.

Au total, 2 700 m2 ont été réalisés avec du 4/8 Grésy 90 % et du 6/10 basalte 10 % en ciment gris, dont 1 800 m2 de béton bouchardé et 900 m2 de béton sablé, et 550 m2 en désactivé, avec du 8/20 Grésy 80 % et 10/14 basalte, 20 % en ciment gris. « Le béton provenait de la centrale Béton Vicat de Villaz (Haute-Savoie), située à proximité du chantier. Cette centrale est bien adaptée à la fabrication des bétons décoratifs grâce à ses nombreux cases », souligne Anthony Mayet de Béton Vicat Haute-Savoie.

Régularité et homogénéité 

En ce qui concerne le ciment, il s’agissait d’un CEM I 52,5. « Il a été choisi en fonction des conditions climatiques de Haute-Savoie. Ce ciment permet au béton d’avoir une bonne tenue au cycle gel-dégel et au gel de déverglaçage, indique le représentant de Béton Vicat en Haute-Savoie. Les bétons décoratifs de la gamme Stylperf, sur ce chantier, sont composés de granulats Grésy avec l’incorporation de basalte noir. Ce mélange apporte un effet moucheté en surface, qui met en valeur les plots ou les bordures en granit, en créant un ensemble homogène. »

« En ce qui concerne la mise en œuvre, elle a nécessité une grande attention. Il faut vraiment un savoir-faire pour obtenir une régularité et une homogénéité sur ce type de chantier, compte tenu de sa longueur et de son séquençage. Le chantier a démarré en hiver et s’est fini, pour l’essentiel, en été. L’entreprise a dû s’adapter aux variations de température, et la mise en œuvre ne s’est pas faite à la même vitesse selon les zones… Malgré ces contraintes, le partenariat de Béton Vicat et de l’entreprise Mithieux a permis d’obtenir une belle réalisation », se félicite Anthony Mayet de Vicat. Encore une belle référence pour le béton décoratif en Rhône-Alpes !

 

Le mélange de granulats Grésy avec une incorporation de basalte noir apporte un effet moucheté en surface, qui s’harmonise bien avec le granit, en créant un ensemble homogène.

Principaux intervenants

Maîtrise d’ouvrage : Mairie d’Annecy - Maîtrise d’œuvre : Christophe Veyrat-Parisien, architecte - Mise en œuvre du béton décoratif : Mithieux TP - Fournisseur du béton : Béton Vicat - Fournisseur du ciment : Vicat



0 commentaires

Voir aussi

  • 01/03/2018
    autoroute A7

    Du béton drainant pour les aires de l’« autoroute du Soleil »

    Au printemps dernier, deux aires de l’autoroute A7 – Bornaron et Bellevue –, situées entre Vienne et Orange, ont fait l’objet d’importants travaux de rénovation. Le béton a été choisi pour les revêtements. En plus de ses qualités habituelles, notamment la durabilité, il a été retenu pour un atout de plus en plus apprécié dans la région : la drainabilité, version Hydromedia® de Lafarge.
  • 01/03/2018
    Valenton

    La Tégéval avance en vert avec le béton stabilisé

    Cette « coulée verte », dédiée aux circulations douces, est en cours de création dans le sud-est de l’Île-de-France, pour compenser l’impact environnemental de l’interconnexion des TGV. Dernière réalisation en date : un nouveau tronçon créé en mai dernier, à Valenton (Val-de-Marne), grâce à du béton stabilisé.
  • 29/10/2018
    Saône-et-Loire

    Aménagement du centre-ville historique de Givry

    Pour la rénovation et la mise en valeur de la voirie du centre-ville, la mairie de Givry a opté pour une solution associant deux bétons désactivés, un béton bouchardé et un calepinage de zones faisant appel aux pavés de Buxy. Un choix qualitatif, innovant et respectueux de l’environnement, qui structure parfaitement l’espace urbain, tout en facilitant l’accessibilité aux usagers et en favorisant un meilleur cadre de vie un meilleur cadre de vie –  et ce dans le respect du cachet historique de la commune.