https://www.youtube.com/embed/FsFYpiFlshE?list=PL_dTgMwuzMCXXOSyJ3eNxsiqcPNS0GWxQ
Production du ciment Portland : le process
YouTube conditionne la lecture de ses vidéos au dépôt de traceurs afin de vous proposer de la publicité ciblée en fonction de votre navigation.
En cliquant sur « autoriser », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser la vidéo. Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Produire du ciment : le procédé décomposé en 12 étapes clés

  • La carrière de cimenterie  
  • La pré-homogénéisation des matières premières
  • Le broyage du cru
  • L’homogénéisation du cru
  • Le préchauffage du cru
  • La cuisson
  • Le refroidissement du clinker
  • Le stockage du clinker  
  • Le broyage du ciment
  • Le stockage du ciment
  • Le contrôle qualité du ciment
  • Conditionnement et expédition du ciment

Voir aussi la version anglaise : "In the heart of the process of cement manufacturing"

 

Broyage du cru.jpg

Le broyage du cru

Le mélange de roches minérales, préparé dans le hall de pré-homogénéisation, est dosé, séché et broyé afin de réduire la roche en une poudre très fine, de taille micrométrique, c’est-à-dire au maximum quelques dizaines de microns.
Homogeneisation.jpg

L’homogénéisation du cru

Après avoir été finement broyée, la farine crue est très largement brassée dans des silos d’homogénéisation, de manière à obtenir une composition chimique et physique ciblée, la plus régulière possible.
prechauffage.jpg

Le préchauffage du cru

La farine crue homogénéisée est ensuite préchauffée à 850°C dans la tour de préchauffage grâce à la réutilisation de la chaleur produite par le four.
cimenterie - cuisson du cru

La cuisson

La farine, précédemment préchauffée à 850°C, est ensuite chauffée à 1 450°C sous une flamme à 2 000°C, dans un four rotatif garni de briques réfractaires, qui fonctionne 24h/24 et 7j/7.
Le refroidissement du clinker

Le refroidissement du clinker

Le mélange en fusion est ensuite trempé (c’est-à-dire refroidi rapidement) par soufflage d’air, afin d’obtenir la chimie cristalline appropriée pour les propriétés hydrauliques du clinker.
stockage du clinker

Le stockage du clinker

Le clinker refroidit à 100°C est transporté et stocké dans un hall de plusieurs dizaines de milliers de tonnes, permettant ainsi d’assurer une continuité de la production du ciment, y compris lors des arrêts de la ligne de cuisson pour la maintenance annuelle, par exemple.
broyage ciment.jpg

Le broyage du ciment

Le clinker est ensuite broyé avec du gypse, qui joue le rôle de régulateur de prise, et un ou plusieurs constituants principaux autre que le clinker : des constituants naturels comme les fillers calcaire ou pouzzolanes, ou de valorisation industrielle, comme les laitiers de haut fo
stockage ciment.jpg

Le stockage du ciment

Le ciment est stocké dans des silos d’une capacité de plusieurs milliers de tonnes, qui peuvent être parfois divisés en plusieurs compartiments, pour stocker différents types de ciment
controle qualite.jpg

Le contrôle qualité du ciment

Lors de son stockage, le ciment est prélevé, analysé chimiquement et physiquement et des essais de résistance sur mortiers normalisés sont réalisés, afin de garantir son niveau de qualité.
Le conditionnement et les expéditions

Conditionnement et expédition du ciment et du béton

Grâce à un maillage territorial homogène des différents lieux de production de la filière ciment et béton (carrières, cimenteries, centrales à béton et usines de préfabrication) les distances entre les lieux de production et les chantiers sont t


0 commentaires
14/11/2021 rochelle abrahami
boujour ! jai beaucoup aimer toutes les petites video qui explique toute la production du ciment... mais jaimerais savoir combien de temp il y a entre la 1ere etape et la derniere ! merci !
03/12/2021 Equipe Infociments
Bonjour @Rochelle Abrahami,
Moins de temps qu’entre votre question et notre réponse ! Aucun de nos experts "procédé" ne se l’était déjà posée en ces termes-là, il a fallu pas mal d’échanges avant d’arriver à une réponse qui s'accorde avec l'expérience de chacun. Petit rappel : vous avez compris que quasiment toutes les étapes du process nécessitent des ajustements – matière et/ou process (T°, temps de séjour, …) - pour obtenir ce matériau normalisé qu’est le ciment, fait à partir de matières de composition toujours variable. L’organisation géologique locale, les circuits d’économie circulaire existants (ou non), sont des variables supplémentaires propres au territoire, et l’état des stocks matières utilisées dans la cimenterie, une de plus. Ce qui donne :

Cas THEORIQUE (UTOPIQUE), sans considérer l'effet de l'état des stocks : entre 9h et 15h
o Carrière : 2h, si arrachage, sinon 8h en cas de forage / minage (minimum, pour un « petit » tir )
o Broyage cru : 2h (mais là, on touche la limite de l'hypothèse de ne pas considérer le stockage, car un cru doit être homogénéisé)
o Cuisson : 3h
o Broyage Ciments : 2h

Cas REEL, en prenant en compte les étapes de stocks : 12 jours
o Carrière : 3 jours (tenir compte de l'implantation 1j /forage 1j / minage 1/2 j et concassage 1/2 j, en toute sécurité, et sur un volume standard)
o Stock pré-homo : 5 jours minimum (temps minimum entre début constitution du tas et début reprise vers cuisson)
o Broyage cru : 2h
o Stock farine et Homogénéisation : 1 jour (durée minimale en considérant un stock bas)
o Cuisson : 3 h
o Stock clinker et temps de séjour minimum : 1 jour (durée minimale en considérant un stock bas)
o Broyage ciments : 2h
o Stockage ciments et expéditions : 1 jour (durée minimale en considérant un stock bas)

En espérant avoir su être clairs, bien à vous, l'Equipe Infociments
18/01/2022 Stanislas Genay
Bonjour,
Actuellement en Terminale, je dois faire un exposé en enseignement scientifique sur la corrélation entre la production de ciment et le réchauffement climatique. Ce dernier étant accompagné d'un support visuel j'ai besoin de photo pour l'illustrer. Est-il possible d'avoir votre autorisation pour utiliser les photographies qui se situe sur la page ci-dessus? Bien entendu ces images seront utilisées une seule fois au cours de l'exposé et avec aucun but commercial.
Merci de votre compréhension,
Genay Stanislas
20/01/2022 Equipe Infociments
Bonjour @Stanislas Genay
Vous pouvez utiliser les illustrations des étapes du procédé ci-dessus, dans les conditions mentionnées... en échange d'un .pdf de l'exposé lorsque vous l'aurez présenté (e-mail : centrinfo@cimbeton.net) ? Nous attirons votre attention sur le phénomène pas forcément connu de "décarbonation du béton", où le béton recapture une partie du CO2 émis lors de la fabrication du clinker (derniers articles : https://www.infociments.fr/arguments-en-beton), qui peut (ou non) compléter vos informations.
Vous souhaitant un bon exposé, L'Equipe infociments
Voir aussi
  • 03/04/2018
    métiers
    Les métiers de l'industrie cimentière
    L’industrie cimentière propose une multitude de métiers souvent mal connus. Pour permettre aux publics jeunes d'affiner leur orientation et aux salariés en quête d'une reconversion ou d'une évolution de découvrir ses métiers, l'industrie cimentière a développé une plateforme vidéo interactive. Elle permettra de naviguer au sein (et en dehors) de la cimenterie à la rencontre d'hommes et de femmes qui témoignent avec passion de leur métier.