Le clinker Portland est le constituant principal hydraulique des ciments courants, il est obtenu par calcination (1450 °C) d'un mélange de matières premières, composé d'environ 80 % de calcaire et 20 % d'argile, (farine crue, ou pâte) contenant des éléments couramment exprimés en oxydes CaO, SiO2, Al2O3, Fe2O3 et de petites quantités d'autres matières. La farine crue ou la pâte, sont finement divisées et intimement mélangées, et donc homogène. Le clinker Portland est un matériau hydraulique qui doit être constitué d’au moins deux tiers en masse de silicates de calcium (3CaO • SiO2 : C3S et 2CaO . SiO2: C2S), la partie restante étant constituée de phases contenant de l’aluminium et du fer: C3A et C4AF, et de chaux libre (CaO) ne dépassant pas 2%. Le rapport massique (CaO)/(SiO2) ne doit pas être inférieur à 2,0. La teneur en oxyde de magnésium (MgO) ne doit pas dépasser 5,0 % en masse.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 18/05/2021

    Toiture-terrasse végétalisée : les règles professionnelles

    Les règles professionnelles actuellement en vigueur s’appliquent aux terrasses et aux toitures de pente inférieure ou égale à 20 %, pendant que les planchers porteurs en béton sont, eux, gérés par le DTU 43.1. Trois catégories de végétalisations sont couvertes : végétalisation extensive, végétalisation semi-intensive et végétalisation intensive ou jardin.
  • 25/01/1997
    Brochures

    Le retraitement en place, solution d'avenir

    La route de Maurecourt à l’Hautil, dans les Yvelines, était dans un tel état que les automobilistes se retrouvaient parfois piégés dans l’un des nombreux nid-de-poule. Longue à réaliser et coûteuse, la solution d’un rechargement et d’un reprofilage de la chaussée a finalement été écartée, au profit d’un retraitement en place au ciment. Sur le plan environnemental, l’utilisation des matériaux de la chaussée existante préserve les carrières et contribue à réduire le trafic d’approvisionnement du chantier, si nuisible au réseau routier.