Le clinker Portland est le constituant principal hydraulique des ciments courants, il est obtenu par calcination (1450 °C) d'un mélange de matières premières, composé d'environ 80 % de calcaire et 20 % d'argile, (farine crue, ou pâte) contenant des éléments couramment exprimés en oxydes CaO, SiO2, Al2O3, Fe2O3 et de petites quantités d'autres matières. La farine crue ou la pâte, sont finement divisées et intimement mélangées, et donc homogène. Le clinker Portland est un matériau hydraulique qui doit être constitué d’au moins deux tiers en masse de silicates de calcium (3CaO • SiO2 : C3S et 2CaO . SiO2: C2S), la partie restante étant constituée de phases contenant de l’aluminium et du fer: C3A et C4AF, et de chaux libre (CaO) ne dépassant pas 2%. Le rapport massique (CaO)/(SiO2) ne doit pas être inférieur à 2,0. La teneur en oxyde de magnésium (MgO) ne doit pas dépasser 5,0 % en masse.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 17/01/2000
    Construction Moderne Ouvrages d'art
    Construction moderne Ouvrages d'art 2000
    Présents de longue date dans les pages de Construction moderne, les ouvrages d’art connaissent une évolution profonde,et leur dimension comme leur intérêt dépassent maintenant ceux du simple ouvrage de génie civil.Trois raisons essentielles à cela : l’apport des architectes,tout d’abord ; ensuite le souci de plus en plus évident de respecter l’environnement,et enfin – mais ce n’est pas le moins important – l’innovation technique.Une innovation technique qui place désormais les ouvrages d’art,par le niveau de qualité et de sophistication des méthodes et des matériaux employés, à l’avant-garde de la construction.
  • 01/12/2013
    REVUE

    Routes n°126

    La valorisation des matériaux en place aux liants hydrauliques est une alternative économique et environnementale à l’utilisation des matériaux nobles dans la construction et l’entretien des infrastructures de transport.
  • 17/04/2018

    Performance thermique

    33% des émissions de gaz à effet de serre sont liés à l’utilisation quotidienne des bâtiments, chauffage et climatisation représentant 92% du CO2 émis par un bâtiment durant sa vie en œuvre. Pour réduire ces émissions, construisons efficacement et diminuons chauffage en hiver et climatisation en été. Les propriétés d’inertie thermique du béton permettent de réduire les écarts de températures grâce à des solutions bioclimatiques.