Process Etape 06/12. La cuisson du cru

La flamme de cuisson est produite par une tuyère de haute technologie dans laquelle sont injectés les combustibles, qui peuvent être fossiles comme le charbon, mais qui sont de plus en plus largement remplacés par des combustibles de substitution comme la biomasse, les solides et liquides de récupération (pneus, farines animales, boues de stations d’épuration, noyaux d’olives etc...).

Le four est le siège d’un enchaînement de réactions chimiques, qui se produisent dans la matière en fusion et qui conduisent à l’obtention des combinaisons moléculaires attendues pour obtenir le clinker.



0 commentaires
Voir aussi
  • 22/05/2019
    ciment

    Le refroidissement du clinker

    Le mélange en fusion est ensuite trempé (c’est-à-dire refroidi rapidement) par soufflage d’air, afin d’obtenir la chimie cristalline appropriée pour les propriétés hydrauliques du clinker.
  • 24/05/2019
    ciment

    Le stockage du clinker

    Le clinker refroidit à 100°C est transporté et stocké dans un hall de plusieurs dizaines de milliers de tonnes, permettant ainsi d’assurer une continuité de la production du ciment, y compris lors des arrêts de la ligne de cuisson pour la maintenance annuelle, par exemple.
  • 22/05/2019
    ciment

    Le broyage du ciment

    Le clinker est ensuite broyé avec du gypse, qui joue le rôle de régulateur de prise, et un ou plusieurs constituants principaux autre que le clinker : des constituants naturels comme les fillers calcaire ou pouzzolanes, ou de valorisation industrielle, comme les laitiers de haut fourneau ou les cendres volantes