Ciment et béton, diminuer l’empreinte carbone de la logistique et du transport

Le transport du ciment

Avec une répartition homogène des cimenteries sur l’ensemble du territoire, le secteur limite l'impact des transports sur l'environnement. En vrac, le ciment est directement chargé à la base des silos, dans des camions citernes. Conditionné en sacs (ou Big-Bag) le ciment est transporté par camions sur un plateau. Certaines cimenteries optimisent le poids carbone du transport en privilégiant le transport fluvial ou ferroviaire. La distance moyenne de livraison est de 150 km.

Le transport du béton

Le béton est un matériau produit et utilisé localement grâce à un réseau dense de centrales à béton (Béton prêt à l’emploi) et d’usines de béton préfabriqué réparties de façon homogène sur le territoire français. Ce maillage d’entreprises au plus près des territoires réduit considérablement les distances entre les lieux de fabrication et les chantiers. La distance moyenne de livraison du béton entre le lieu de fabrication et les chantiers de construction est de 40 km. 

La réduction de l’empreinte carbone du transport

La réduction de l’empreinte carbone due aux transports est un enjeu important compte tenu des volumes importants de matériaux mobilisés par la filière. La part de l’empreinte carbone du béton liée au transport est d’environ 3,5 %.

Cette diminution de l’empreinte carbone s’opère par deux différents leviers :
-    Un renforcement de l’utilisation du transport fluvial ou ferroviaire pour les matières premières. 
-    L’utilisation de camions à motorisation verte permettant de réduire l’empreinte du transport du béton. 

Ces solutions sont beaucoup moins émettrices de CO2 que les modes de production et transports traditionnels et s’intègrent pleinement dans les enjeux de la transition énergétique du secteur du transport. 



0 commentaires
Voir aussi
  • 21/03/2022
    CIMENT

    Les ciments "bas carbone" : de nouveaux mélanges ternaires

    Les ciments à basse empreinte carbone sont en cours de certification NF. Cette étape obligatoire du contrôle de conformité d'un produit est à l'origine du délai entre la parution d’une norme (ici la NF 197-5, parue en octobre 2021) et la mise sur le marché des produits couverts par cette norme.