eau

Le rôle de l'eau

L'eau permet au ciment de faire prise (c'est un des réactifs de la réaction d'hydratation), et de donner au béton une consistance (ouvrabilité) adaptée à l'ouvrage à réaliser. L'eau est un constituant très important du béton, car elle peut en influencer la qualité, en fonction de sa qualité et de sa quantité.

L’eau utilisable pour la fabrication du béton fait l’objet de la norme NF EN 1008. Cette norme définit les prescriptions pour l’eau convenant à la production du béton et décrit les méthodes permettant d’apprécier son aptitude à l’emploi.

La qualité de l'eau

L'eau destinée au gâchage du béton doit être propre et ne doit pas contenir d'impuretés qui pourraient nuire à la qualité du béton (matières organiques ou chimiques...). 

La quantité d'eau

Il faut être attentif au dosage, car un excès d'eau nuit à la durabilité du béton et diminue la résistance du béton durci. On calcule la quantité d'eau à partir du rapport E/C (masse d'eau / masse de ciment) établi expérimentalement.

En France, la norme NF EN 206-1 régit la formulation de bétons. Elle fixe les règles concernant la spécification, la production, la livraison et le contrôle de la conformité des bétons. Elle donne des classes de consistance pour le béton à l'état frais, et fixe la quantité d'eau maximale de gâchage en fonction de la classe d'expositions du béton, par l'intermédiaire du rapport pondéral Eauefficace/Liantéquivalent.

Les ajouts d'eau non maîtrisés (sur chantier ou en centrale à béton) entraînent :

  • une diminution des performances mécaniques du béton
  • une augmentation de sa porosité concomitante avec une augmentation de ses propriétés de transfert
  • une diminution de sa durabilité
  • une augmentation des phénomènes de retrait
  • une diminution de la résistance aux cycles gel/dégel
  • des risques de ségrégation et de ressuage.
     


0 commentaires

Voir aussi

  • 11/12/2018

    Les bétons de ciment blanc

    Fabriqués avec du ciment blanc, ces bétons présentent les mêmes caractéristiques qu'un béton traditionnel : résistance, durabilité ... mais offrent l'agrément de teintes claires ou colorées. Ils sont particulièrement prisés pour des réalisations esthétiques et qualitatives.
  • 20/04/2018

    Bétonnage par temps froid

    Le froid et le gel peuvent avoir des conséquences néfastes sur la qualité et les performances finales du béton. Il est possible de les maîtriser moyennant des précautions aussi bien sur la formulation, la fabrication et le transport du béton que sur la mise en œuvre et la cure du béton frais.