Appelés également additifs, produit chimique incorporé à faible dose (moins de 5 % de la masse du ciment) dans le béton ou le mortier, afin de modifier certaines de ses propriétés. L’incorporation se fait soit avant, soit pendant le mélange, soit au cours d’une opération supplémentaire de malaxage. Selon l’effet recherché, on peut distinguer, trois grandes familles d’adjuvant : les accélérateurs de prise et les accélérateurs de durcissement, ainsi que les retardateurs qui ont chacun une action sur les délais de prise et de durcissement; les plastifiant et les surperplastifiants, qui ont une action sur la plasticité et la compacité; les entraîneurs d'air, les antigels, les antigélitifs et les hydrofuges de masse, qui ont une action sur la résistance aux agents extérieurs.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/11/2009
    COLLECTION TECHNIQUE CIMBÉTON

    B90F. Béton et construction parasismique

    La conception parasismique d’un bâtiment consiste à opter pour une architecture qui lui confère un bon comportement lorsqu’il est exposé à un tremblement de terre. La norme parasismique impose ainsi le respect de dispositions constructives spécifiques. Le béton armé, de par sa nature, autorise la conception et la réalisation de structures efficaces vis-à-vis des tremblements de terre.
  • 16/06/2021

    Bienfaits de la nature en ville - notions

    La nature en ville offre de multiples bienfaits unanimement reconnus, qui peuvent être synthétisés selon 3 axes (environnement, social et sanitaire, économique) ou perçus au travers des services écosystémiques essentiels aux citadins.