C’est un phénomène de raccourcissement du béton au cours d’une part de l’hydratation, et, d’autre part, de la dessiccation de la structure. Le retrait varie entre 0,1 mm/m à 1 mm/m selon le type de béton. Des armatures d’aciers spécifiques sont utilisés, non pas pour diminuer le retrait, mais pour répartir les fissures de retrait empêché en microfissures plus nombreuses mais invisibles.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 17/04/2018

    Performance thermique du béton

    Trente-trois pourcent des émissions de gaz à effet de serre sont liés à l’utilisation quotidienne des bâtiments, chauffage et climatisation représentant 92 % du CO2 émis par un bâtiment durant sa vie en œuvre. Pour réduire ces émissions, construisons efficacement et diminuons chauffage en hiver et climatisation en été. Les propriétés d’inertie thermique du béton permettent de réduire les écarts de températures grâce à des solutions bioclimatiques.
  • 25/02/2020
    Bâtiment et santé

    Bien-être et bien vivre: les solutions bétons

    La santé est depuis toujours un enjeu majeur. Cet ouvrage a pour objectif de présenter sa prise en compte dès l’acte de construire. Ce livre aborde trois thématiques essentielles au bien-être dans les logements et les bureaux: la qualité de l’air, l’acoustique et l’hygrothermie. Le lecteur y trouvera les clés de compréhension des enjeux, les différents cadres réglementaires existants et à venir, et les avantages qu’apportent les solutions constructives en béton pour notre santé et notre bien-être.