La nouvelle interruption de terre-plein central (ITPC) de l'A40, au sud d'Oyonnax.

Une déclivité d’environ 5%

« La glissière métallique préexistante a été déposée sur 548 m, détaille Philippe Michalet. Puis l'ancien caniveau, en mauvais état, a été détruit sur 128 m. Nous en avons réalisé un nouveau, à fente, de diamètre de 300 mm, équipé de clés de voûte sur 50 m pour le renforcer au niveau de l'ITPC, en raison du passage des véhicules. Enfin, de part et d'autre de l'ouverture, nous avons mis en place 8 m de séparateurs doubles en béton adhérent (DBA) – coulés en place et solidarisés avec la chaussée –, sur lesquels a été boulonné le dispositif métallique de l'ITPC, monté sur roulettes pour en faciliter la manœuvre. Enfin, 376 m de séparateurs simples GBA ainsi que des raccords métalliques ont complété l'ouvrage. » La quantité de béton mis en œuvre s'élève à 153 m3. Ce béton, élaboré conformément à la norme NF EN 206/CN, est un béton à propriétés spécifiées désigné sous l'appellation BPS ; NF EN 206/CN ; C 35/45 ; XF4 ; S1 ; CI 0,40 ; Dmax 22,4.

FORMULATION

Produit : BPS NF EN 206/CN C 35/45 XF4 S1 CI 0,40 DMAX 22,4

Ciment : CEM II/BS 52,5 N CE PMCP1 NF : 350 kg/m3

Granulats :

  • Sable : 0/4 SCL : 860 kg/m3
  • Gravillons :
    • 4/11 SCL : 300 kg/m3
    • 11/22 SCL : 690 kg/m3

Eau : 135 kg/m3

Adjuvants :

Maîtrise d’ouvrage: APRR - Maître d’œuvre: APRR - Terrassement et enrobé: AER - Réalisation du béton extrudé: AER - Fournisseur du béton: Vicat - Fournisseur du ciment: Vicat



0 commentaires
Voir aussi
  • 01/09/2016
    Bègles
    Le béton balayé, l’atout charme des Sècheries
    Dans un quartier de Bègles qui jouxte la ville de Bordeaux, sur l’emplacement d’anciennes sècheries de morues, un ambitieux projet urbain participatif, à forte dimension environnementale, est en cours d’achèvement. Le béton balayé, mis en œuvre avec savoir-faire par Sols-Aquitaine, y apporte sa valeur ajoutée, esthétique et contemporaine.
  • 01/06/2016
    Metz (57)
    Une plateforme en béton pour un BHNS nommé Mettis
    À Metz, en matière de transports publics, Mettis a marqué un tournant. Mettis, c’est l’appellation des deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), dont s’est dotée la communauté d’agglomération voici bientôt trois ans (voir Routes n° 124, juin 2013). D’une longueur totale de 17,8 km, les deux lignes BHNS circulent en site propre. Elles ont priorité aux feux. La ligne A relie Woippy à Borny (axe nord-ouest – sud-est) et la ligne B couvre le trajet de l’île du Saulcy à l’hôpital de Mercy (axe nord-sud). Elles possèdent un tronc commun avec dix stations, dans le centre-ville.