La nouvelle interruption de terre-plein central (ITPC) de l'A40, au sud d'Oyonnax.

Une déclivité d’environ 5%

« La glissière métallique préexistante a été déposée sur 548 m, détaille Philippe Michalet. Puis l'ancien caniveau, en mauvais état, a été détruit sur 128 m. Nous en avons réalisé un nouveau, à fente, de diamètre de 300 mm, équipé de clés de voûte sur 50 m pour le renforcer au niveau de l'ITPC, en raison du passage des véhicules. Enfin, de part et d'autre de l'ouverture, nous avons mis en place 8 m de séparateurs doubles en béton adhérent (DBA) – coulés en place et solidarisés avec la chaussée –, sur lesquels a été boulonné le dispositif métallique de l'ITPC, monté sur roulettes pour en faciliter la manœuvre. Enfin, 376 m de séparateurs simples GBA ainsi que des raccords métalliques ont complété l'ouvrage. » La quantité de béton mis en œuvre s'élève à 153 m3. Ce béton, élaboré conformément à la norme NF EN 206/CN, est un béton à propriétés spécifiées désigné sous l'appellation BPS ; NF EN 206/CN ; C 35/45 ; XF4 ; S1 ; CI 0,40 ; Dmax 22,4.

FORMULATION

Produit : BPS NF EN 206/CN C 35/45 XF4 S1 CI 0,40 DMAX 22,4

Ciment : CEM II/BS 52,5 N CE PMCP1 NF : 350 kg/m3

Granulats :

  • Sable : 0/4 SCL : 860 kg/m3
  • Gravillons :
    • 4/11 SCL : 300 kg/m3
    • 11/22 SCL : 690 kg/m3

Eau : 135 kg/m3

Adjuvants :

Maîtrise d’ouvrage: APRR - Maître d’œuvre: APRR - Terrassement et enrobé: AER - Réalisation du béton extrudé: AER - Fournisseur du béton: Vicat - Fournisseur du ciment: Vicat



0 commentaires
Voir aussi
  • 03/12/2020
    Cahier technique
    Le retraitement des chaussées en place à froid aux liants hydrauliques routiers
    Le retraitement des chaussées en place à froid aux liants hydrauliques routiers est une technique d’entretien structurel. Celle-ci consiste à valoriser les matériaux de la chaussée existante pour créer une structure homogène capable de supporter les sollicitations du trafic. L’ancienne chaussée est ainsi considérée comme un gisement de granulats et non comme un déchet.
  • 02/07/2020
    REVUE
    Routes Info n°4
    Au sud de la Seine-et-Marne, la RD36a est un axe essentiel pour la vie locale (agriculture, transports scolaires, transit de poids lourds). Plutôt que d’effectuer une réparation partielle, comment rénover complètement cette voie, le plus rapidement possible, en limitant les nuisances et en respectant l’environnement ? Réponse : grâce au retraitement à froid au liant hydraulique. Démonstration.
  • 01/07/2009
    COLLECTION TECHNIQUE

    T51. Voiries et aménagements urbains en béton (Tome 2)

    Ce guide a un objectif bien précis : réunir l’ensemble des renseignements nécessaires à l’entreprise routière afin de lui épargner de multiples et laborieuses recherches dans des ouvrages disparates.