Le lavage

Le lavage est le traitement le plus simple, il s’effectue sur un béton frais par jet d’eau juste après le décoffrage. Le matériau est finement lavé à très faible pression. Le lavage est parfois combiné avec un brossage (avec une brosse ou un balai souple). L’eau enlève la laitance superficielle et le mortier fin de surface avant qu’il ne soit totalement durci et met en valeur les granulats, généralement roulés sans en modifier la teinte. Ce traitement n’altère pas la couleur des granulats employés.

L’aspect de surface obtenu dépend de l’épaisseur et de la qualité du mortier fin éliminé. Il est fonction de la densité, de la forme, de la taille, de la granularité et de la couleur des granulats dégagés.

La teinte des gravillons est mise en évidence en colorant le mortier ou en le réalisant à partir de ciment blanc.

La forme et la granularité des grains sont déterminantes sur l’aspect obtenu (les granulats concassés de formes très anguleuses permettent d’obtenir une forte densité de grains en surface).

Les différents aspects obtenus résultent souvent de l’emploi de gravillons de teintes (un vaste choix de couleur est possible) de forme et de dimensions différentes.

NOTA : L’épaisseur d’enrobage des armatures doit être majorée de la profondeur de lavage. La profondeur de lavage doit être comprise entre le tiers et la moitié de la dimension moyenne des granulats apparents afin de conserver un ancrage suffisant. Le délai d’attente avant le lavage doit être adapté en fonction de la rhéologie du béton et des conditions climatiques (température, hygrométrie). Cette technique nécessite  afin d’obtenir un aspect uniforme, d’intervenir sur le béton à maturité constante et avec une pression régulière du jet de lavage.

L’impression

Le procédé consiste à imprimer, à l’aide de matrices ou de moules spéciaux, des dessins, des reliefs ou des motifs à la surface d’un béton frais encore plastique.

La surface du béton est saupoudrée juste après sa mise en œuvre de deux ou trois couches d’un durcisseur de surface (mélange de ciment, de pigments et de fines) qui est incorporé en surface du béton par talochage et lissage.

Après mise en place d’un film pour les dessins lisses ou saupoudrage d’une poudre de démoulage pour les dessins « structurés », des moules spéciaux sont appliqués sur le béton encore frais et retirés au fur et à mesure, imprimant à la surface le motif choisi.

La surface du béton subit ensuite un nettoyage au jet d’eau à haute pression. Cette opération est suivie par une cure du béton.

Enfin, la surface du béton est recouverte au bout de quelques jours d’un produit de protection (résine ou cire).



0 commentaires
Voir aussi
  • 28/05/2020
    QUIZ
    Quiz Infociments n°45 - Écrans acoustiques
    Devant le succès du quiz proposé durant le confinement, Infociments.fr prolonge le plaisir sur la période de déconfinement. Chaque jour, retrouvez une série de 5 questions et révisez vos connaissances. Aujourd’hui, Écrans acoustiques. À vous de jouer !