Résumé 

En outre, ce réseau accueille aujourd’hui près de 87% des trafics de voyageurs et de fret et les prévisions n’annoncent ni une baisse de la fréquentation, ni un report massif vers d’autres modes de transport. Son entretien, grâce à l’innovation et au maintien des compétences propres aux domaines des infrastructures de transports et de mobilité, reflets de l’excellence française, demeure alors indispensable. La route intelligente au cœur de l’actualité du Salon La 6ème édition d’INTEROUTE&VILLE a rassemblé 6 195 visiteurs et 224 exposants, acteurs des infrastructures routières et de transports, et a marqué un tournant stratégique pour le secteur des infrastructures terrestres.

Au cœur des préoccupations des pouvoirs publics et des industriels du secteur, la thématique de la route intelligente a donc réuni les entreprises dont les solutions et les techniques, conciliant innovation et environnement, contribuent à l’intelligence pour la mobilité, pour l’exploitation et pour la gestion du patrimoine. Ainsi, la route dépollue, s’autodiagnostique et interagit avec les véhicules à l’aide de capteurs, désormais intégrés à la chaussée ou aux équipements. Un bilan positif pour le premier Congrès de l’IDRRIM Une première édition réussie pour l’IDRRIM, qui a su réunir près de 700 congressistes au cours de ces trois journées, proposant pas moins de 44 conférences, animées par 105 professionnels du secteur. Elles ont alterné expertise et projection pour penser les infrastructures routières qui définiront la mobilité de demain. Mais c’est surtout le défi de la préservation du patrimoine qui a été largement traité rappelant notamment l’importance du couplage de l’entretien avec les technologies du futur.

Donneurs d’ordre, experts et entreprises mesurent alors ensemble la nécessité de maintenir le temps d’avance du savoir-faire français. Enfin, l’excellence technologique a été récompensée à l’issue de l’appel à projet « Innovation Routes et Rues 2012 » du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement et du concours « Infrastructures pour la mobilité et biodiversité » de l’IDRRIM et ce sont six entreprises qui ont été primées. Ainsi, pendant trois jours, exposants, congressistes, conférenciers et visiteurs ont confirmé l’envergure du Salon qui a contribué à apporter une vision élargie des infrastructures de demain. Le Salon Interoute & Ville et le Congrès de l’IDRRIM sont dorénavant une étape incontournable pour tous les professionnels du secteur.

Sommaire 

  1. Le point sur l'Hérault (34) : bétons désactivés, sablés et imprimés au service de la rénovation des villes et villages
  2. Granulats issus du béton concassé : mieux valoriser leur recyclage dans le béton
  3. Port-Saint-Louis-du-Rhône (13) : le béton dans tous ses états : balayé, désactivé et imprimé
  4. Innovation : techniques de coloration en surface des bétons
  5. Voie lente sur l’Autoroute A10-A11 : un béton drainant pour un coulage express
  6. Formation : journée technique "Retraitement des chaussées aux liants hydrauliques routiers"


0 commentaires

Voir aussi

  • 01/03/2013
    Routes

    Routes n°123

    Le 12ème Symposium international des routes en béton se tiendra du 23 au 26 septembre 2014 à Prague (République Tchèque). Il est organisé par EUPAVE (European Concrete Paving Association) et le Czech Research Institute of Binding Materials Prague. Ce Symposium a reçu le parrainage de l’Association Mondiale de la Route “AIPCR” et de l’ISCP (International Society for Concrete Pavements).
  • 01/06/2013
    REVUE

    Routes n°124

    Trois ans après sa création, l’Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité (IDRRIM) s’est peu à peu installé dans le paysage français des infrastructures de mobilité, devenant l’institut partenarial public-privé de référence dans le domaine.
  • 01/09/2013
    REVUE

    Routes n°125

    Les chaussées vieillissent, se dégradent progressivement pour aboutir, au bout de leur période de service, à l’apparition en surface de désordres, signes révélateurs de faiblesses structurelles, souvent aggravées par les effets du gel - dégel. Les causes sont l’âge, le trafic poids lourds et les conditions climatiques. Les conséquences sont des fissures, des déformations, de l’orniérage, des nids-de-poule, etc. Ces désordres conduisent à une forte diminution du niveau de service requis pour l’usager, particulièrement sur le plan du confort et de la sécurité.