Résumé 

Nous célébrons cette année le 200e anniversaire de la présentation par Louis-Joseph Vicat au Conseil des Ponts et Chaussées et à l’Institut de France de son mémoire intitulé : « Recherches expérimentales sur les chaux de construction, les bétons et les mortiers ordinaires », qui reçut les louanges et les encouragements de ces deux institutions et constitua le socle sur lequel se développèrent ensuite la chimie et l’industrie du ciment. Depuis lors, l’histoire du Génie Civil et celle du béton sont intimement liées, dans une évolution constante et partagée, marquée par quelques grandes étapes : l’invention du béton armé dans la deuxième moitié du XIXe siècle, celle du béton précontraint au cours des premières décennies du XXe et, plus récemment, le développement des bétons à hautes performances, des bétons fibrés et des BFUP.

Comme l’a très bien montré Cyrille Simonnet, les découvertes de Vicat sont l’aboutissement d’une quête séculaire, celle de la pierre artificielle, dite aussi pierre factice, et plus encore celle du monolithisme, que mettront en œuvre au xixe siècle François Coignet avec le « béton aggloméré » et François Hennebique avec les premières ossatures en béton armé. Simonnet cite notamment Claude Perrault qui écrivait en 1673 : « C’est ainsi une grande beauté à un bâtiment que de paraître n’être fait que d’une pierre. » Ainsi, le béton sous toutes ses formes a non seulement pris la place de la maçonnerie pour devenir de loin le premier matériau de construction sur notre planète, mais il a aussi et surtout donné aux architectes et aux ingénieurs des moyens et une liberté immenses.

Sommaire 

  1. La Réunion (974) : Un viaduc conçu pour affronter les cyclones
  2. Grand Paris Express : Catalyseur de la ville de demain
  3. Saint-Nazaire (44) : Et flotte l’éolienne... sur du béton léger !
  4. Montpellier (34) : Une ombrière climatique inédite pour la gare TGV
  5. Nice (06) : Promenade en souterrain pour le tramway
  6. Rennes (35) : Un viaduc tout en finesse pour le métro
  7. Massy-Antony : Le galet de béton pour la station de pompage
  8. Seine-et-Marne (94) : Passe à poissons et continuité écologique

Articles à consulter directement sur le site
 

implanté en pleine mer, Le viaduc est à l’abri des éboulements rocheux qui menacent la route actuelle.
Olivier Baumann

Un viaduc conçu pour affronter les cyclones

L’île de la Réunion, son volcan, ses randonnées nature et… ses ponts ! Après la route des Tamarins, le viaduc du Littoral vient compléter cette véritable vitrine du savoir-faire français en termes d’ouvrages d’art.
Vue intérieure de la gare de Vitry, atelier d’architecture King Kong.
Delphine Desveaux

Catalyseur de la ville de demain

Le Grand Paris Express est l’un des grands chantiers du XXIe siècle dédié au développement de la région capitale. La ligne 15 sud sera la première à être mise en service dès 2022.
L’éolienne flottante Floatgen sera installée à 22 km de la côte, par 33 m de profondeur. son  otteur sera maintenu par un système de lignes ancrées de plusieurs centaines de mètres de long.
Olivier Baumann

Et flotte l’éolienne... sur du béton léger !

Floatgen, la première éolienne flottante de France, est actuellement en construction dans le port de Saint-Nazaire. Son flotteur en béton, léger et résistant, prend la forme d’une bouée carrée.
La gare de la Mogère est conçue comme un pont qui enjambe les voies de la nouvelle LGV, la rocade et l’a9.
Delphine Desveaux

Une ombrière climatique inédite pour la gare TGV

Pour cette gare méditerranéenne, Marc Mimram a imaginé une gare-pont coiffée d’une ombrière inédite qui filtre la lumière. Grâce au BFUP, elle sert à la fois de structure et de couverture.
Port de Nice : la centrale à béton dissimulée par des bâches couvertes de reproductions de photos. Future implantation de la station Quai Cassini.
Sylvie Roman

Promenade en souterrain pour le tramway

La ligne 2, longue de 13,2 km, comprend 3,2 km en tunnel et 4 gares souterraines. Les entreprises ont dû gérer une géologie complexe et l’exiguïté des zones de travaux.
Le déhanché des piles en « y » souligne la sinuosité du viaduc et le fort dévers qui le caractérise par endroits. les teintes claires des piles et du tablier ont été choisies pour une meilleure insertion urbaine.
Olivier Baumann

Un viaduc tout en finesse pour le métro

La qualité architecturale du viaduc est essentielle à sa bonne insertion dans le tissu urbain de la métropole bretonne. La finesse et la légèreté de l’ouvrage masquent une vraie complexité technique.
Vue du nouveau barrage de vives-eaux et de la passerelle accessible au public.
Delphine Desveaux

Passe à poissons et continuité écologique

Imposées par la loi Grenelle 1, les passes à poissons rétablissent la continuité écologique permettant « la libre circulation des organismes vivants ».


0 commentaires
Voir aussi
  • 25/09/2018
    REVUE
    Construction Moderne Ouvrages d'art 2018
    Les travaux lancés dans le cadre du Grand Paris Express et l’attribution des JO 2024 à la ville de Paris génèrent et vont générer un niveau d’activités important dans les années à venir. Les constructeurs ont là une opportunité extraordinaire de concilier les exigences techniques, environnementales, économiques et sociétales.
  • 01/09/2015
    REVUE
    Construction Moderne Ouvrages d'art 2015
    L’Union des Associations Françaises de Génie Civil a été créée en septembre 2014. Cette création procède de la volonté de différentes associations liées au Génie Civil de partager et d’agir ensemble pour peser davantage sur la valorisation de nos savoir-faire et de nos métiers. Considérant qu’au-delà des thématiques propres à chacune des associations, il y avait des réflexions et des problématiques qui nous étaient communes.