Sa fabrication est soumise à un contrôle de conformité spécifique défini dans le plan qualité de l’ouvrage et accepté par toutes les parties concernées.

La norme NF EN 206/CN définit deux bétons d’ingénierie :

  • BIPS : à Propriétés Spécifiées par BIPS : Béton d’Ingénierie à Propriétés Spécifiées
  • BICP : à Composition Prescrite par BIPC : Béton d’Ingénierie à Composition Prescrite

Un béton d’ingénierie peut être utilisé :

  • Sur proposition de l’entreprise
  • Sur la base d’une étude préliminaire réalisée par l’entreprise

Avec acceptation de l’étude préliminaire par toutes les parties

L’étude préliminaire réalisée en laboratoire est destinée à vérifier les performances et la robustesse de la composition du béton d’ingénierie en prenant en compte la variabilité quantitative et qualitative des constituants.

Elle doit couvrir tous les aspects de la spécification, y compris la liste de tous les constituants, et inclure la détermination du rapport fcm, 2 / fcm, 28 pour adapter les conditions de cure

Le contrôle de conformité des bétons d’ingénierie doit être effectué sur chaque composition de béton prise individuellement ou sur une famille de bétons d’ingénierie formulés avec le même ciment et la même addition.

Le plan d’échantillonnage et d’essais pour chaque propriété spécifiée doit faire l’objet d’un accord entre le prescripteur et le producteur de béton



0 commentaires
Voir aussi
  • 24/04/2020
    QUIZ
    Quiz Infociments n°24 - Ponts : Généralités
    Durant toute la durée du confinement, Infociments.fr vous propose chaque jour une série de 5 questions. Une bonne façon de réviser vos classiques. Aujourd’hui, Ponts : Généralités. À vous de jouer !
  • 09/12/2020

    Notions de dimensionnement du béton armé : les actions

    Les actions sont constituées par les forces et les couples résultant : des charges appliquées directement : charges permanentes, charges d’exploitation des déformations ou accélérations imposées à la structure, générées par exemple par des variations de température, des effets thermiques, du fluage, des tassements différentiels ou des tremblements de terre Elles se traduisent sur les éléments structuraux par des efforts internes, moments, contraintes, ou sur la structure par des flèches ou des rotations.