Résumé

Témoin de cette actualité du béton et de son dynamisme, la revue Construction moderne, dont je signe aujourd’hui l’éditorial pour la dernière fois. Ce message s’adresse donc aux lecteurs, que je salue et que je remercie pour l’intérêt qu’ils portent à notre publication, mais aussi à tous ceux qui contribuent à l’édition de la revue et qui continueront, fidèles à sa ligne éditoriale, à témoigner du rôle du béton dans l’art de concevoir et de bâtir les villes, les infrastructures et les édifices de l’avenir.

Sommaire

  1. Meudon (92)  : le Centre d'art et de culture donne une pièce moderne
  2. Paris - ZAC Masséna : effet de masque sur la ZAC Paris-rive-gauche
  3. Wiel Arets : l'architecte, la matière et l'immatérialité
  4. Les parcs de stationnement : environnement et sécurité
  5. Sarreguemines - Agence EDF-GDF : modernité et dynamisme aux frontières de la Moselle
  6. Lyon - Institut scientifique : la science pour objet, le cloître pour modèle


0 commentaires

Voir aussi

  • 01/12/2001
    REVUE

    Construction Moderne n°108

    Le béton apporte chaque jour sa contribution à l’édification des bâtiments et des ouvrages qui façonnent le paysage de nos villes et de nos espaces publics. Il participe à l’esthétique des écritures architecturales contemporaines ainsi qu’à la qualité et aux performances techniques des réalisations actuelles et futures.
  • 04/12/2001
    REVUE

    Construction Moderne n°109

    Inscrire de façon harmonieuse un édifice dans son environnement, concilier création architecturale et liberté de l’usager, trouver le juste équilibre entre ville et nature, bâtir la ville sur la ville, créer dans l’existant, penser au devenir, à l’évolution des ouvrages en termes d’activités et d’utilisations…
  • 01/06/2002
    REVUE

    Construction Moderne n°110

    Chaque jour, nos villes s’enrichissent d’édifices dont l’architecture et les espaces répondent aux contingences de notre société. Nous sommes sensibles aux qualités esthétiques de l’architecture contemporaine dans la multiplicité de ses expressions, au niveau de ses formes comme de la fluidité et de la luminosité de ses espaces intérieurs.