Le ciment d’aluminates de calcium (norme NF EN 14647).

Composition

Le ciment alumineux fondu ou ciment d’aluminates de calcium (CAC) résulte de la cuisson jusqu’à fusion d’un mélange de calcaire et de bauxite, suivie d’une mouture sans gypse à une finesse comparable à celle des ciments Portland. Caractéristiques Les résistances minimales garanties sur « mortier normal » sont les suivantes :

Début de prise : minimum 1 h 30

Le ciment alumineux fondu développe des résistances à court terme élevées grâce à un durcissement rapide. Il est très résistant aux milieux agressifs et acides (jusqu’à des pH de l’ordre de 4). Il fait partie des ciments pour travaux à la mer: PM et pour travaux en eaux à haute teneur en sulfate : ES.

La chaleur d’hydratation élevée, liée à son durcissement rapide, permet au ciment fondu d’être mis en œuvre par temps froid (jusqu’à – 10 °C). C’est également un ciment réfractaire (bon comporte- ment jusqu’à 1 300 °C).

Principaux domaines d’emploi

Le ciment alumineux fondu est particulièrement adapté aux domaines suivants:

travaux nécessitant l’obtention, dans un délai très court, de résistances mécaniques élevées (poutres et linteaux pour le bâtiment, sols industriels) ;

  • sols résistant aux chocs, à la corrosion, au trafic élevé ;
  • ouvrages en milieux agricoles, canalisations, travaux d’assainissement ;
  • fours, cheminées (bétons réfractaires) ;
  • travaux de réparation ;
  • scellements (en mélange avec du ciment Portland pour la préparation de mortiers à prise réglable).

Précautions d’emploi

Par temps très froid, il faut protéger le béton jus- qu’au déclenchement de la phase de durcisse- ment. Dans tous les cas, le mortier ou le béton de ciment fondu doit être maintenu humide (produit de cure ou protection) pendant toute sa période de durcissement, pour éviter sa dessiccation. Le dosage minimum en ciment fondu est généralement de 400 kg/m3 de béton, le rapport eau/ciment ne doit pas dépasser 0,4.



0 commentaires

Voir aussi

  • 20/07/2018
    Témoignage

    Ils participent au CementLAB

    Le Cement Lab met en relation tout au long de l’année des groupes industriels, des start-up ainsi que le monde de la recherche. Objectif : dialoguer et encourager l’innovation et la coopération, de l’idée à la réalisation concrète. Témoignages des participants à l'issue d'un workshop.
  • 22/05/2019
    ciment

    L’homogénéisation du cru

    Après avoir été finement broyée, la farine crue est très largement brassée dans des silos d’homogénéisation, de manière à obtenir une composition chimique et physique ciblée, la plus régulière possible.
  • 01/09/2005
    CIMENT

    Normalisation des ciments

    Les travaux de normalisation européenne dans le domaine des ciments ont débuté en 1969, de façon totalement volontaire, entre les six pays signataires du traité de Rome. À partir de 1973, les travaux ont été poursuivis dans le cadre du CEN, au sein du comité technique 51 (Ciment et chaux de construction). L’objectif des travaux était double : élaborer des normes d’essais communes pour tous les pays membres et rédiger des normes de spécifications de produits.