Résumé

Le gain de productivité lié à la facilité de la mise en œuvre et à la suppression de la vibration, les gains en matériel de levage, la diminution de la pénibilité et les gains de sécurité qui en résultent, ou encore la durée plus courte des travaux, sont autant d’arguments qui plaident en faveur du développement des bétons autoplaçants.

Sommaire

  1. Roissy - Terminal E : symphonie achevée en béton majeur
  2. Trois Piscines : le renouveau des équipements nautiques
  3. Limoges - Faculté de droit : l'université reconquiert son droit de cité
  4. Bétons auto-plaçants (BAP) : la haute technologie au quotidien
  5. Plérin - Logements collectifs : le verbe "habiter" conjugué à tous les modes
  6. Reims - École maternelle : preuve de caractère
  7. Rudy Ricciotti : la maturité d'un libre-penseur


0 commentaires

Voir aussi

  • 01/02/2004
    REVUE

    Construction Moderne n°115

    Les projets primés à l’occasion de la 6e session du concours “Bétons, matière d’architecture” sont actuellement exposés à l’Institut français d’architecture à Paris. Ils seront également visibles cette année dans les communes partenaires du concours et dans différentes écoles d’architecture.
  • 01/05/2004
    REVUE

    Construction Moderne n°116

    La rentrée 2004-2005 sera marquée par le lancement de la 7e session du concours “Bétons, matière d’architecture” organisé par Cimbéton .Le concept d’“acupuncture urbaine”,développé depuis de nombreuses années, est proposé aux étudiants architectes et ingénieurs comme thème de réflexion, le sujet étant la conception d’un immeuble haut en zone urbaine.
  • 01/11/2004
    REVUE

    Construction Moderne n°117

    À l’échelle du logement, du lieu de travail, de l’équipement public, le confort acoustique, le confort thermique, l’harmonie des ambiances et la sécurité des personnes participent à notre bien-être.