Valeur, exprimée en centimètres, obtenue par un essai normalisé, dit " essai d'affaissement " ou " essai au cône d'Abrams " (du nom de son inventeur), ou encore " slump test ", effectué sur un moule tronconique rempli de béton frais.On apprécie ainsi la consistance, donc l'ouvrabilité du béton. Un béton très ferme aura un affaissement inférieur à 3 cm, un béton très plastique (pour voiles et dalles armés), un affaissement supérieur à 16 cm.La Norme européenne NF EN 12350-8 spécifie la méthode de détermination de l'essai d'étalement au cône d’Abrams et du temps t500 pour le béton auto-plaçant. Cet essai ne convient pas lorsque le diamètre maximum des granulats excède 40 mm.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/03/2017
    Vitrolles

    Médiathèque « la passerelle »

    Singulière par l’ondulation de son immense façade en béton, la médiathèque affiche sa monumentalité, et requalifie l’espace public d’une ville blessée par l’urbanisation des années 1960.
  • 01/01/2005
    Collection technique

    B51. Ciments et bétons

    L'essentiel Cette brochure a pour objectif de présenter de façon très synthétique les données essentielles relatives aux ciments et aux bétons dans leur diversité.
  • 01/06/2017
    Côte-d’Or

    Un retraitement en place à froid au liant hydraulique, au service de la « transition énergétique »

    Dans la perspective de la « transition » promise vers une énergie plus « verte », le bois retrouve toute son attractivité. Les plates-formes de stockage, où ce combustible d’origine végétale est accumulé et séché, avant d’être transformé en granulés, se multiplient dans l’Hexagone. C’est le cas à Chazan, lieu-dit situé sur la commune de Chambœuf, non loin de Gevrey-Chambertin, au sud de Dijon (Côte-d’Or).