ZUBLENA_Italie-Bergame_Eqpt_Eglise_Studio-Traversi-P-Strppa

Lancé en l’an 2000 par la région Lombardie et inauguré en 2011, le nouvel hôpital de Bergame s’est imposé comme le plus grand programme hospitalier de la péninsule. Au cœur d’un vaste projet urbain, il fédère le développement d’un quartier neuf au sud-ouest du centre historique. C’est en 2001 qu’Aymeric Zublena, mandataire de l’équipe de conception, a remporté ce concours avec ses confrères italiens, Alessandro Martini, Edoardo Monaco, Pippo et Ferdinando Traversi. Lors de sa réalisation, un comité a proposé à l’évêque de Bergame de lui adjoindre une église.

Ce nouveau projet conçu par Aymeric Zublena, Pippo et Ferdinando Traversi a trouvé son aboutissement avec la consécration d’un lieu de culte uni à l’hôpital par une relation fonctionnelle qui est aussi totalement autonome de par son statut d’église paroissiale de quartier.

Élégante et fine avec son déambulatoire  en béton apparent, sa lumière paisible et ses décors intérieurs, l’église s’ouvre sur un parvis bordé par un large emmarchement. Elle occupe une position charnière entre l’entrée principale du nouvel hôpital et le quartier qui se développe autour de la future gare du réseau express régional.

« Une haute et large galerie souterraine permet aux fidèles hospitalisés de rejoindre directement les offices religieux en étant protégés des intempéries », dit Aymeric Zublena. « Face à l’emprise et aux dimensions exceptionnelles de l’hôpital, toute volumétrie inutilement complexe aurait été inappropriée.  L’église affirme donc sa présence par un simple volume parallélépipédique, haut de 15 m, entouré de fines colonnettes de béton blanc préfabriqué suspendues au débord du toit qui dessinent autour de l’église un déambulatoire ombragé. Telle une résille, la surface vibratile transparente de ces colonnettes protège l’espace sacré, le cèle aux regards directs et en même temps le révèle. »

À l’intérieur, les parois verticales sont formées de panneaux de béton préfabriqué larges de 12 m pour 25 cm d’épaisseur, percés d’une succession d’oculus disposés de manière aléatoire qui diffusent une lumière naturelle choisie que complète un apport zénithal en périphérie du chœur. 

Avec pour thème le jardin d’Éden, les parois de béton sont ornées d’un décor de l’artiste Stefano Arienti mis en œuvre selon le procédé Graphic Concrete® qui permet d’intégrer des motifs, des patrons et des dessins lors de la préfabrication de surfaces de béton.

Au-delà de ses propriétés acoustiques et thermiques dans un tel lieu, le béton participe ainsi à une synthèse des arts et ce procédé a permis d’obtenir un fini très soigné sur ces panneaux de grande surface.

La lumière zénithale guide le regard vers le chœur.

Reportage photos : Studio Traversi et Paolo Stroppa

Maître d’ouvrage : paroisse de Saint-Joseph, Bergame – Maître d’œuvre : Aymeric Zublena (SCAU) mandataire ; Pippo et Ferdinando Traversi, architectes associés – BET structure : ETS Engineering &Technical Services – Artistes : Stefano Ariendi, Andrea Mastrovit, Ferrariofreres – Entreprise de structure et maçonnerie : Poledil SRL groupe Poloni – Préfabricant : Styl-Comp – Surface : 1 123 m2 dont 610 m2 pour l’église et le déambulatoire – Coût : 3 M€ HT – Programme : église, sacristie, bureaux paroissiaux et archives.



0 commentaires

Voir aussi

  • 01/06/2018
    Cabestany

    Espace jeunesse Guy Môquet

    Savoir s’intégrer sans mimétisme dans le contexte urbain, c’est le défi qu’a relevé l’agence Oeco avec le centre de loisirs et de danse Guy Môquet. 
  • 01/06/2018
    Arcueil

    46 Logements ZAC du Chaperon Vert

    À quelques kilomètres du périphérique parisien, un nouveau bâtiment de béton blanc trouve son point d’équilibre dans la finesse et l’élégance de sa conception.