Sommaire 

  1. Sénart-Corbeil (91) : un béton hydrodécapé ocre pour le TCSP
  2. Dossier : la congestion du trafic routier est-elle une fatalité ?
  3. Illzach (68) : du béton désactivé pour valoriser un parvis en entrée de ville
  4. Lyon - Confluences (69) : des blocs en béton préfabriqué pour aménager la promenade du quai du Port Rambaud
  5. Corbières (11) : un béton balayé pérenne au service des voiries viticoles


0 commentaires

Voir aussi

  • 15/04/2019

    Lignes haute tension : quand les autocompactants préservent le paysage

    L’enfouissement des lignes d’électricité haute tension est une revendication environnementale désormais incontournable. Mais en plus du coût, dix fois plus important que celui d’une ligne aérienne, il se heurte à des obstacles techniques que de nouveaux mortiers autocompactants liquides sont en train de lever. Exemple dans les Landes.
  • 01/06/2017
    BOUCHES-DU-RHÔNE

    Un béton squamé lumineux pour la cité de Nostradamus

    Ouverte au public depuis tout juste un an, la place Jules-Morgan est un pôle d’animation apprécié. Ce vaste espace récréatif et commercial est élégamment mis en valeur par un béton décoratif squamé « bas carbone », mis en œuvre par Provence Impressions-RCR Deco France et Sols-Méditerranée, membres du Specbea.
  • 01/12/2015
    REVUE

    Routes n°134

    Pour limiter les impacts environnementaux et les nuisances générées par le transport des matériaux routiers, une alternative aux techniques traditionnelles consiste à exploiter le gisement constitué par les matériaux présents sur le site.