Résumé 

La carbonatation modifie progressivement la composition chimique et la micro- structure interne du béton. Durant la vie de l’ouvrage, le béton piège ainsi du dioxyde de carbone à hauteur de 10 à 15 % du CO2 émis lors de la décarbonatation du calcaire nécessaire à la fabrication du ciment. Les ingénieurs ont, au cours du XXe siècle, appris à maîtriser certaines conséquences problématiques du phénomène de carbonatation.

À la fin de vie de l’ouvrage, la carbonatation peut, cette fois, être exploitée pour fixer du CO2 dans la pâte de ciment durcie d’un béton de démolition. Des résultats récents montrent qu’il est alors possible de recapter jusqu’à 50 à 60 % de CO2 supplémentaire. Par ailleurs, cette carbonatation est particulièrement favorable à une amélioration de la qualité du granulat recyclé issu du béton de démolition, facilitant ainsi sa réutilisation.

Sommaire 

  1. Le cycle du calcium, la carbonatation et les ouvrages en béton
  2. Les mécanismes de la carbonatation
  3. Les bienfaits de la carbonatation pour le béton
  4. Le piégeage du CO2 dans les bétons de démolition


0 commentaires
28/05/2021 GRANGE Bernard
Bonjour, ce n’est pas très clair si les 50% à 60% de CO2 « supplémentaires » sont calculés par rapport aux 10 à 15% de la carbonatation initiale, ou par rapport aux 100% de CO2 émis lors de la cuisson. Dans un cas cela porte le total à 20-25% et dans l’autre à 60 à 75%, ce qui parait peu vraisemblable.
28/05/2021 GRANGE
Suite à mon commentaire précédent, j’ai trouvé comment télécharger l’article entier et ai trouvé la solution à ma question. Merci
28/05/2021 L'équipe Infociments
@Grange
Ravis d'être lus avec attention et que vous ayez trouvé la réponse à votre question dans la foulée ! Bien cordialement, l'équipe Infociments
Voir aussi
  • 09/07/2020
    Rendez-vous

    Colloque "Le Pont" - 2020

    TOULOUSE. 13-14 oct. Ce 25ème colloque aura pour thème « Changement climatique et les ouvrages de génie civil ».
  • 17/12/2006
    Construction Moderne Ouvrages d'art
    Construction moderne Ouvrages d'art 2006
    L’art de construire procède en particulier de la bonne utilisation des matériaux. Mais il ne peut y avoir de bon usage s’il n’y a pas une bonne connaissance des matériaux. Celle du béton devrait nous être acquise puisque nous l’utilisons depuis plus de 2 000 ans. C’est de plus en plus vrai, mais ce matériau ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui, le béton fait l’objet de nombreuses recherches et innovations donnant lieu à des créations dont l’usage est très varié. Ainsi réalise-t-on des bétons légers, lourds, à hautes performances, fibrés, autoplaçants, résistants au gel…
  • 15/06/2021
    Épinay-sur-Orge

    Opération coup de poing pour un ripage de pont millimétré

    À Épinay-sur-Orge (Essonne), le chantier du tram-train T12 a été le théâtre, en mai 2020, d’une intervention de génie civil spectaculaire : le ripage d’un pont-rail à l’occasion d’une opération coup de poing orchestrée par SNCF Réseau. Une course contre-la-montre de 72 h s’est alors enclenchée, à la sortie du premier confinement, pour le groupement d’entreprises piloté par DEMATHIEU BARD CONSTRUCTION afin de créer une brèche dans le talus ferroviaire existant et y faire glisser un ouvrage d’art de 6 500 tonnes construit à proximité ! Récit.