Résumé

Si l’on veut bien en exploiter toutes les possibilités, il peut conduire à des économies notables sur les matériaux et donc sur les ressources naturelles. Ainsi, il est possible d’améliorer la sécurité et la fiabilité et de garantir la durabilité des ouvrages. N’attendons pas 2010 pour commencer à l’utiliser, le site de formation via Internet BA-CORTEX en donne une excellente occasion.

Sommaire

  1. Hérault – Pont du Languedoc
  2. Dordogne – Viaduc de L’Elle
  3. Haute-Savoie – A 41 Nord
  4. La Réunion – Route des Tamarins
  5. BA-CORTEX
  6. LGV – Rhin-Rhône
  7. Oise – Viaduc de Compiègne
  8. Achères – Usine de traitement des eaux usées
  9. Architectes – et piles de ponts


0 commentaires
Voir aussi
  • 26/04/2021
    Brève

    Le Village Béton au Carrefour de l’Eau les 5&6 mai 2021

    Les 5 et 6 mai 2021, pour la 22ème édition, entièrement digitale, du Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le Village Béton sera présent avec les institutionnels et experts de la filière béton : la FIB, le Cerib  et CIMbéton. Permanence CIMbéton le 5 après-midi et le 6 matin !
  • 16/02/2021

    Assainissement des milieux routiers, autoroutiers et ferroviaires : de multiples enjeux

    Deux principes de base sous-tendent l'aménagement de l'assainissement d’une infrastructure routière, autoroutière ou ferroviaire. D'abord, la moindre goutte de pluie qui tombe sur la plate-forme doit être prise en charge, collectée, stockée et traitée avant d’être rejetée dans le milieu naturel ; et toutes les gouttes d’eau du bassin versant amont doivent continuer de franchir la plateforme sans encombre.
  • 23/09/2016
    GÉNIE CIVIL
    Pont en béton précontraint construits par poussage
    La méthode de construction d’un tablier de pont par poussage consiste à le réaliser par tronçons successifs sur l’une ou les deux rives de la brèche à franchir (à l’arrière d’une ou des deux culées), puis de le pousser au fur et à mesure de la fabrication des tronçons afin de dégager le coffrage (qui peut ainsi être utilisé pour la réalisation du tronçon suivant ) et de le mettre en place progressivement à sa position définitive (par translation longitudinal de l’ouvrage).