Résumé 

Le pont de Normandie (en couverture) a été mis en service le 20 janvier 1995, et reste le meilleur exemple de cette technique par son architecture, le record de franchissement qu’il a établi et l’engouement qu’il a suscité. De nombreux ponts à haubans battent actuellement de nouveaux records de franchissement à travers le monde : ce numéro en apporte le témoignage.

Sommaire

  1. A 43 – Viaduc Saint-André : Solution béton pour ouvrage d’art “majeur”
  2. MONACO – Port de la Condamine : La Méditerranée apprivoisée par l’homme
  3. TECHNOLOGIES BÉTON PAGES : Bétons et architecture souterraine
  4. SEINE – Usine d’épuration PAGES : Palette de couleurs et de parements
  5. POLOGNE – Trois ponts PAGES : La Pologne lance trois ponts vers l’avenir
  6. PONTS À HAUBANS PAGES : Plus beaux, plus longs


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/09/2015
    Lille
    La station de pompage des bateliers
    Une nouvelle station de pompage et un bassin de stockage de 20 000 m3 construits par Lille Métropole permettent d’améliorer la gestion de ses eaux.
  • 17/12/2011
    Construction Moderne Ouvrages d'art
    Construction Moderne Ouvrages d'art 2011
    Les bâtiments en béton armé sont les monuments historiques du XXe siècle. On pense à Notre-Dame du Raincy, Saint-Joseph au Havre, la villa Savoye ou Notre-Dame de Royan. Les architectes des Monuments Historiques s’emploient aujourd’hui à restaurer et à transmettre ces monuments de béton : ainsi les halles du Boulingrin à Reims et les unités d’habitation de Le Corbusier à Marseille sont actuellement en chantier. On sait moins que dès la fin du XIXe siècle, le Service des Monuments Historiques, avec ses architectes, fut précurseur de l’utilisation du béton armé pour la restauration des monuments et pour la construction des édifices publics. Je pense à Anatole de Baudot, plus proche collaborateur d’Eugène Viollet-le-Duc, créateur dès 1887 de « L’École de Chaillot», où sont enseignées les techniques contemporaines de restauration pour la formation des architectes du patrimoine.
  • 01/01/2012
    Construction Moderne Ouvrages d'art
    Construction Moderne Ouvrages d'art 2012
    « Je suis né constructeur », disait Eugène Freyssinet. Un constructeur héritier d’une lignée d’artisans corréziens guidés « par un souci extrême de la simplification des formes et l’économie des moyens », un constructeur mu par « l’impérieuse obligation d’utiliser au mieux les ressources de la collectivité ». Eugène Freyssinet a fait accomplir à l’art de construire une révolution décisive en inventant en 1928 un matériau nouveau, le béton précontraint, et en imaginant des techniques constructives associées. Mais la précontrainte n’est qu’un aspect de son combat solitaire pour donner un avenir au béton en améliorant sa résistance à la compression et en lui interdisant de fissurer dans les zones tendues.