Viaduc de Millau, France - Luca Onniboni on Unsplash
Viaduc de Millau, France - Luca Onniboni on Unsplash

Indicateurs de durabilité généraux

Valables pour différents types de  dégradations :

  • porosité accessible à l’eau par absorption sous vide : Peau% ;
  • coefficient de diffusion apparent des chlorures par migration : Dapp 10-12 m2 s-1 ;
  • perméabilité apparente au gaz : Kgaz 10-18 m2 ;
  • teneur en portlandite Ca(OH)2.

Indicateurs de durabilité spécifiques

Valables pour un processus de dégradation donné (alcali-réaction, dégradations dues au gel)

  • variations dimensionnelles/gonflement ;
  • gel : caractéristiques du réseau de bulles d’air ;
  • alcali-réaction : concentration en alcalins équivalents.

Indicateurs de substitution

  • porosité accessible au mercure ;
  • résistivité électrique ;
  • coefficient d’absorption capillaire ;
  • coefficient de diffusion du CO2.

 

Les témoins de durée de vie (tels que la profondeur de carbonatation ou le profil de concentration en chlorures dans le béton d’enrobage) analysés par des essais in situ ou sur des prélèvements permettent d’évaluer le niveau d’avancement du processus de dégradation et donc de prédire la durée de vie résiduelle des ouvrages en béton armé.

Les essais de performance permettent d’évaluer le comportement d’un béton soumis à des sollicitations physico-chimiques, de façon amplifiée et accélérée, de même nature que celles auxquelles l’ouvrage sera exposé.

Des modèles prédictifs ont été développés, calés et validés (essais accélérés en laboratoire, analyse de prélèvement sur ouvrage) pour chaque processus de dégradation, dont ils évaluent l’avancement.



0 commentaires
CAPTCHA
Voir aussi
  • 12/05/2022
    REVUE
    Béton armé d'inox, le choix de la durée (2004)
    Ce numéro T.81 de la Collection technique CIMbéton, publié en 2004, présentait le détail d'une collaboration béton-inox avantageuse pour tous. Un Solutions Béton sur le même sujet a été publié en 2011, puis une mise à jour en 2020, référencée en bas de page.
  • 11/06/2020
    Notions de coût global : le cas des ouvrages d’art
    L’analyse économique de deux types de structure, ainsi pour un pont sur la base d’une structure en béton ou bien sur celle d’une structure mixte acier-béton, ne peut pas se résumer à une simple comparaison des coûts de construction proposés lors de la réponse à l’appel d’offres par les entreprises.