Le choix de la classe d’exposition est de la responsabilité du maitre d’ouvrage. 

 

À chacune des classes correspondent des spécifications sur la composition des bétons, sous forme de valeurs limites à respecter. 

Chaque classe fait l’objet d’une description des conditions environnementales et est illustrée d’exemples informatifs. 

  • CLASSE XO : aucun risque de corrosion ou d’attaque 
  • CLASSES XC1 à XC4 : corrosion induite par carbonatation 
  • CLASSES XD1 à XD3 : corrosion induite par les chlorures ayant une origine autre que marine 
  • CLASSES XS1 à XS3 : corrosion induite par les chlorures présents dans l’eau de mer 
  • CLASSES XF1 à XF4 : attaque gel / dégel avec ou sans agent de déverglaçage 
  • CLASSES XA1 à XA3 : attaques chimiques 

Nota Bene : En France, la désignation des classes d’exposition doit être suivie du sigle (F) car leur définition a été adaptée au contexte climatique et géographique français. 

 

La prise en compte de toutes les classes d’exposition permet de définir avec précision l’environnement de chaque partie d’ouvrage et d’optimiser les performances des bétons et leur durabilité. 

 

Nota Bene : Les actions dues à l’environnement correspondent à des actions physiques et chimiques auxquelles le béton est exposé, qui entraînent des effets sur le béton et les armatures et qui ne sont pas considérées comme des charges pour la conception de la structure. 

 

L’Eurocode 2 définit pour les ouvrages structurels des dispositions constructives et des spécifications pour le dimensionnement (valeur minimale d’enrobage, valeur limite d’ouverture des fissures) en fonction de chaque classe d’exposition.

 

Le Fascicule de Documentation FD P 18-011 fournit des recommandations complémentaires aux exigences de la norme NF EN 206+A2/CN : 2022, pour les bétons soumis aux environnements chimiquement agressifs. 

 

Si plusieurs classes d’exposition sont spécifiées pour un même béton, il doit respecter toutes les exigences prévues pour chaque classe d’exposition. 

 

Classes d'exposition des bétons selon la norme NF EN 206+A2/CN : 2022 

Nota Bene : la classe « XO » concerne les bétons ne comportant aucun risque de corrosion, ni d’attaque. Cette classe ne peut concerner que les bétons non armés, ou faiblement armés avec un enrobage d’au moins 5 cm. 

 

Nota Bene : la notation unique XD3 couvre les classes XD3f et XD3tf pour les valeurs limites données dans les tableaux NA.F. La notation unique XS3 couvre les classes XS3e et XS3m pour les valeurs limites données dans les tableaux NA.F. Ces classes XD3f et XD3tf, XS3e et XS3m sont utilisées dans le cas de l’approche performantielle. 

 

Valeurs limites pour le classement des attaques chimiques 

 La norme NF EN 206+A2/CN : 2022 définit les valeurs limites des paramètres correspondants aux attaques chimiques. Ces seuils correspondent à des caractéristiques chimiques des eaux de surfaces et souterraines ou des sols. 

 

Valeurs limites pour les attaques chimiques des eaux de surfaces et souterraines 

Valeurs limites pour les attaques chimiques des sols naturels 

Nota bene : le choix de la classe d’attaques chimiques se fait par rapport à la caractéristique chimique conduisant à l’agression la plus élevée. 

 

Pour ce type d’environnement, la norme NF EN 206+A2/CN : 2022 renvoie au fascicule de documentation FD P 18-011 « Bétons – Définitions et classification des environnements chimiquement agressifs – Recommandations pour la formulation des bétons », notamment pour le choix de ciments. 



0 commentaires
06/06/2023 bel hadj youssef mohamed
besoin norme international de béton armé
merci
07/06/2023 Equipe Infociments
Bonjour @bel hadj youssef mohamed,
Nous ne fournissons aucune norme. Vous pourrez vous renseigner concernant les normes nationales et internationales béton, armé ou non, auprès de l'AFNOR : https://www.afnor.org/. Bien à vous, l'Equipe Infociments
CAPTCHA
Voir aussi
  • 19/04/2018
    BÉTON
    Adjuvants
    Les adjuvants : pour des bétons à l’épreuve des chantiers et du temps   Depuis plusieurs décennies, dans un environnement en constante mutation, les adjuvants s’imposent comme un composant essentiel et incontournable des bétons modernes. Aujourd’hui, plus de 95 % des bétons sont adjuvantés. Ils sont un catalyseur essentiel de l’évolution technologique des bétons, que ce soit au niveau des propriétés à l’état frais des bétons (facilité et confort de mise en œuvre), qu’en termes de performances mécaniques et de résistances. 
  • 09/04/2020
    Les additions minérales pour béton
    Une addition minérale pour béton est un matériau finement divisé, généralement de granularité inférieure à 100µm, utilisé dans la formulation des bétons hydrauliques. Elle est incorporée dans le béton lors de sa fabrication pour améliorer certaines de ses propriétés (ouvrabilité, consistance) ou pour lui conférer des propriétés particulières : compacité, durabilité, tenue à des environnements agressifs…