Proche du château du Haut-Kœnigsbourg et mitoyen de Sélestat, le village de Kintzheim se trouve sur la route des vins d’Alsace. Avec ses maisons à colombages et son château du XIIIe siècle qui le surplombe, l’ambiance y est typiquement alsacienne. Contreforts boisés du Piémont des Vosges, coteaux et vignobles complètent le paysage.

 

 

La maison de la jeunesse et des sports se situe en périphérie, au sud de la commune. La parcelle sur laquelle elle est implantée est bordée au nord ainsi qu’à l’est par de l’habitat individuel diffus et par des champs de vignes dans toutes les autres directions. Profitant d’une déclivité naturelle, le projet conçu par l’agence RHB architectes vient s’insérer en contrebas de l’ancien club-house conservé et de son parking attenant, donnant sur la rue du Stade. De plain-pied avec les terrains de football existants, le nouvel équipement vient à l’articulation entre les niveaux haut et bas du site. La parcelle se trouvant à proximité de deux monuments historiques, les architectes ont fait le choix de réaliser un bâtiment à l’impact visuel mesuré. Il apparaît comme « dissimulé » dans son contexte et est partiellement encastré dans les mouvements du terrain. Depuis l’accès principal et le parking, les vues lointaines sont dégagées. 

 

Dans le paysage et avec le paysage

« Le paysage est en somme une composante architecturale intégrée au projet, soulignée par une posture silencieuse, mais résolument contemporaine, qui doit faire corps avec l’existant », expliquent les architectes. « L’édifice, inscrit dans la topographie existante, se veut formellement rationnel et compact afin de renforcer le confort énergétique amorcé par l’intégration paysagère. Largement ouvert sur deux côtés, la lumière naturelle est apportée au cœur du projet par un patio central autour duquel s’articulent les entités programmatiques. L’accès depuis la rue du Stade et le parking est aménagé par une pente douce. Une seconde rampe agrémentée d’emmarchements rend accessible la toiture végétalisée et aménagée. Véritable belvédère sur le terrain d’honneur, elle octroie des points de vue sur les terrains de sport, le vieux village, les châteaux, le paysage vinicole et le massif vosgien. Ainsi, ce "bâtiment tribune" permet de fédérer les visiteurs, les sportifs, les membres des associations et les spectateurs. »

 

 

Le nouvel équipement abrite sous son toit les vestiaires et locaux du club de football, des espaces mutualisés entre différentes associations, une salle de chorale ainsi qu’un foyer accompagné d’une cuisine. Il compose un lieu accueillant, ouvert sur l’extérieur, les terrains de football et le paysage du fait de la présence de façades largement vitrées. Ces dernières permettent également de donner à voir les activités intérieures qui s’y déroulent, comme dans le foyer ou la salle de chorale.

 

Béton, structure, confort, pérennité

Le bâtiment est entièrement construit en béton. À l’intérieur, murs et dalles sont en béton coulé en place et la dalle de sol est en béton poli. Les façades sont réalisées en éléments préfabriqués de type murs à coffrage et isolation intégrés (MCII) matricés et lasurés. Ils sont revêtus d’une lasure de teinte « terre » qui se rapproche des couleurs de la terre environnante, afin que l’ouvrage s’intègre au mieux dans le paysage. Les menuiseries en aluminium laqué, matériau adapté à des usages fréquents d’ouverture et de fermeture, reprennent la teinte du béton dans le but de renforcer l’unité visuelle du projet. À l’intérieur, le béton brut est recouvert d’une lasure incolore. Menuiseries et panneaux acoustiques en bois viennent en complément.

La compacité de l’édifice, son encastrement partiel dans le sol, la suppression des ponts thermiques avec la mise en œuvre des murs à coffrage et isolation intégrés (MCII) et d’une toiture végétalisée, la forte inertie du bâtiment due à la présence du béton, la ventilation double flux participent au confort thermique d’été et d’hiver. Les baies vitrées orientées au sud sont protégées du rayonnement solaire direct par les larges débords de la toiture. L’ensemble du système constructif en béton est laissé visible et assumé. Il qualifie l’architecture et les espaces du bâtiment. Il répond à la volonté du maître d’ouvrage comme des utilisateurs d’avoir un ouvrage résistant et d’une grande pérennité en limitant les coûts d’exploitation et de maintenance. 

Localiser la réalisation

Fiche technique

Reportage photos : © RHB architectes et CloudyProd

Maître d’ouvrage : Commune de Kintzheim
Maîtrise d’œuvre : RHB architectes
BET structure : CAPEM
Entreprise (gros œuvre) : ROESCH
Entreprise (sol béton) : TERRA CLEAN
Préfabricant (MCII) : Spurgin
Surface : 560 m² SHON
Coût : 1 418 170 € HT

Programme : club-house, vestiaires, locaux associatifs.



0 commentaires
04/05/2021 Trouillet
Bonjour,

Voilà une belle construction réalisée pour un cout raisonnable (de l'ordre de 2.5 k€/m²).
Merci de cette démonstration. 👍
Pierre Trouillet
05/05/2021 L'équipe Infociments
@Trouillet
Merci de votre lecture enthousiaste !
L'équipe Infociments
Voir aussi
  • 24/12/2020
    Toulon

    La nouvelle médiathèque Chalucet

    Par son architecture sobre et sans concession, la médiathèque Chalucet s’accorde avec l’histoire et le grand paysage, créant un remarquable écrin de béton blanc entouré de verdure.
  • 01/12/2001
    REVUE
    Construction Moderne n°108
    Le béton apporte chaque jour sa contribution à l’édification des bâtiments et des ouvrages qui façonnent le paysage de nos villes et de nos espaces publics. Il participe à l’esthétique des écritures architecturales contemporaines ainsi qu’à la qualité et aux performances techniques des réalisations actuelles et futures.