Résumé 

L’UAFGC regroupe aujourd’hui environ 2 750 acteurs du Génie Civil au travers de 8 associations membres : AFGC, AUGC, Eugène Freyssinet, ASCO-TP, APMBTP, AFPS, IMGC, APK.

L’UAFGC a pour objet, dans le respect de l’identité, des règles de fonctionnement et des prises de décision de chacune des associations adhérentes, de promouvoir, soutenir et coordonner toutes actions au profit :

  • de l’innovation et de l’excellence ;
  • de la mise en valeur, la diffusion et le rayonnement dans le monde du savoir-faire français ;
  • du progrès dans les domaines des matériaux, structures, techniques et méthodes de construction ;
  • de l’enseignement, de la formation et de la recherche ;
  • de l’image et de l’attractivité des métiers du Génie Civil et de la construction auprès des jeunes ;
  • de la mise en valeur et de la préservation des ouvrages de Génie Civil ;
  • de l’hommage aux grands noms du Génie Civil.
  • Les ouvrages publiés dans Construction Moderne témoignent du dynamisme et de l’excellence du Génie Civil français.

Sommaire 

  1. Nîmes / Montpellier : contournement de 60 Km pour TGV et train de frêt
  2. Nanterre (92) : Arena 92, une demi-ellipse de verre et de béton (Cabinet d'architecture E&C de Portzamparc)
  3. Gallargues-le-Montueux (30) : une passe à poisson sur le Vidourle
  4. Notre-Dame-de-Lorette (62) : mémorial international (Agence d'architecture Philippe Prost)
  5. Lille (59) : station de pompage des bateliers
  6. Hagetmau (40) : usine de méthanisation : l'énergie des déchets
  7. Rennes / Paris : les fondations géothermiques : l'énergie du sol
pour parer aux caprices du Vidourle, des estacades prolongent le viaduc franchissant la rivière. Ces ouvrages dits « de décharge de la plaine du Vidourle » assurent la transparence hydraulique.
Michel Barberon

Contournement de 60 km pour TGV et trains de fret

La ligne en construction entre Nîmes et Montpellier verra circuler des TGV et des trains de fret. Une cohabitation qui a fortement influencé sa conception et le dimensionnement de ses nombreux ouvrages d’art.
Vue d’ensemble du complexe Arena 92. sur la droite, l’immeuble de bureaux attenant au stade.
Sylvie Roman

Arena 92, une demi-ellipse de verre et de béton

Au cœur du quartier d’affaires de la Défense, le complexe Arena 92, signé Christian de Portzamparc est un stade de rugby (résidence du Racing Métro 92) et une salle de spectacle urbaine.
La passe à poissons, large de 10 m et longue de 22 m, a été créée sous la deuxième arche d’un viaduc situé sur la ligne Nîmes – Montpellier.
Michel Barberon

Une passe à poissons sur le Vidourle

Aloses feintes, anguilles et autres poissons migrateurs ne rencontrent désormais plus d’obstacle pour remonter le Vidourle, grâce à une passe spécialement conçue pour eux sous un viaduc ferroviaire.
Le mémorial international de la grande guerre prend place en contrebas du cimetière militaire.
Delphine Desveaux

Mémorial international, monumental et intime

Pour célébrer le centenaire de la première guerre mondiale, la nécropole accueille un monument international où sont inscrits les noms de tous les soldats tombés en Flandre française et en Artois.
La station est constituée de trois ouvrages : une station de pompage, un ouvrage de liaison et un bassin de stockage.
Marc Montagnon

La station de pompage des bateliers

Une nouvelle station de pompage et un bassin de stockage de 20 000 m3 construits par Lille Métropole permettent d’améliorer la gestion de ses eaux.
Chantier de la ligne b du métro de rennes – intégration des tuyaux géothermiques : dans les cages d'armatures du radier
Delphine Desveaux

Les fondations géothermiques, l’énergie du sol

En captant les calories contenues dans le sol par le biais des fondations d’un ouvrage, la technique des fondations thermiques transforme les contraintes structurelles en atout énergétique.


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/03/2016
    Rennes  
    Groupe scolaire Nelson Mandela
    Environné d’immeubles de logements implantés en plot, le groupe scolaire conçu par Olivier Gahinet constitue un repère urbain ouvert sur le quartier.
  • 19/05/2017
    Génie civil
    Les ouvrages en béton du cycle des déchets
    À l’image de la symbiose naturelle qui permet aux animaux et aux végétaux de vivre les uns grâce aux autres, les structures urbaines devraient pouvoir fonctionner au sein d’écosystèmes en digérant et en recyclant leurs propres déchets, traités au plus près de leur production, pour produire des énergies et des ressources.