Résumé

Ils constituent un atout précieux pour la formulation de bétons adaptés à leurs multiples usages et pour garantir l’esthétique des parements et la durabilité des ouvrages. Ils évoluent en permanence et n’ont pas fini de nous surprendre

Sommaire

  • Généralités P. 16
  • Les modes d’action des adjuvants P. 17
  • Adjuvants : effets et domaines d’application P. 18
  • Norme, marquage CE et marque NF : des gages de qualité P. 20
  • Les multiples atouts des adjuvants P. 21
  • Une dynamique de développement continu P. 22


0 commentaires

Voir aussi

  • 12/11/2018
    beton

    Les bétons autoplaçants

    Les bétons autoplaçants (BAP) s’inscrivent dans une logique de progrès qui contribue à une meilleure maîtrise de la construction des ouvrages, à la sécurité et à la santé des ouvriers. Sur les chantiers, comme dans les usines de préfabrication, ils offrent une chaîne d’avantages multiples, liés à leurs caractéristiques exceptionnelles d’écoulement et leur mise en œuvre sans vibration : réduction des délais d’exécution, qualité des parements, bétonnage aisé de structures complexes, de très grande hauteur ou très armées, remplissage optimal des coffrages et des moules, réduction considérable de la pénibilité pour les ouvriers et des nuisances sonores, gain de sécurité…
  • 01/12/2014
    Collection technique

    NORME NF EN 206/CN : Présentation Générale

    La résistance et la durabilité du béton aux diverses conditions environnementales auxquelles il est soumis pendant la durée d’utilisation prévue de la structure, est conditionnée notamment par le respect de spécifications sur le béton. Pour les bétons structuraux de bâtiments et d’ouvrages de Génie Civil, les spécifications sont définies dans la norme NF EN 206/CN : « spécifications, performances, production et conformité » (en application depuis décembre 2014).
  • 20/11/2018
    Brochures

    Le béton recyclé

    Cet ouvrage résume l’essentiel des acquis du projet national de recherche RECYBETON, mené de 2012 et 2018, qui a permis de démontrer que le recyclage de l'intégralité des matériaux issus des bétons de déconstruction est possible dans des conditions industrielles.