RE 2020 : synthèse des exigences réglementaires pour le Bbio, le Cep et le Cep, nr

 

Dans un projet de bâtiment,  l'objectif est d'abord de quantifier et réduire les besoins énergétiques (l'indicateur Bbio) pour ensuite couvrir les besoins résiduels avec des systèmes dont on cherche à réduire la consommation (l'indicateur Cep, somme des consommations) ; s'ajoute l'indicateur de la part du Cep réalisée à partir d'énergies primaires non-renouvelables, le Cep, nr.

Depuis la RT2012, les données climatiques qui alimentaient le Bbio et le Cep ont été mises à jour, le besoin en froid (et donc sa consommation) est maintenant pris en compte, et la surface de référence de ces deux indicateurs est devenue la SHAB (Surface HABitable) pour le résidentiel, et la SU (Surface Utile) pour le tertiaire.

Ces indicateurs seront modulés en fonction des caractéristiques du projet (altitude, zones climatiques, zone de bruit, etc.), d'où un indicateur max moyen et un indicateur max "extrême".

L’indicateur Bbio

Le Bbio max moyen est fixé à :

  • 63 points pour les maison individuelles ou accolées ;
  • 65 points pour les logements collectifs.

En considérant les cas extrêmes, le Bbio max est compris entre :

  • 45 et 130 points environ pour les maisons individuelles ou accolées (de plus de 70 m2 de SHAB) ;
  • 54 et 130 points environ pour les logements collectifs.

L’indicateur Cep

Le Cep max moyen est fixé à :

  • 75 kWhep/ (m2 SHAB.an) pour les maison individuelles ou accolées ;
  • 85 kWhep/ (m2 SHAB.an) pour les logements collectifs.

En considérant les cas extrêmes, le Cep max est compris entre :

  • 40 et 160 kWhep/ (m2 SHAB.an) environ pour les maisons individuelles ou accolées (de plus de 70 m2 de SHAB) ;
  • 61 et 180 kWhep/ (m2 SHAB.an) environ pour les logements collectifs.

 

L’indicateur Cep,nr

Le Cep,nr max moyen est fixé à :

  • 55 kWhep/ (m2 SHAB.an) pour les maison individuelles ou accolées ;
  • 70 kWhep/ (m2 SHAB.an) pour les logements collectifs.

En considérant les cas extrêmes, le Cep,nr max est compris entre :

  • 29 et 118 kWhep/ (m2 SHAB.an) environ pour les maisons individuelles ou accolées (de plus de 70 m2 de SHAB) ;
  • 50 et 150 kWhep/ (m2 SHAB.an) environ pour les logements collectifs.

 

Les 3 graphes ci-dessous illustrent les modulations possibles pour ces indicateurs.



0 commentaires
Voir aussi
  • 24/11/2021
    Solutions Béton
    RE2020 - Concevoir des logements avec des solutions en béton
    Au 1er janvier 2022, la Règlementation Environnementale 2020 va se substituer à la Règlementation Thermique 2012. Cette RE2020 s'articule autour de trois piliers : l'énergie, le confort d'été et le carbone. Ce Solutions Béton en expose d'abord les attendus, puis rend compte des retours d'études exploratoires autour de maisons individuelles et de logements collectifs en béton. Leurs premières conclusions confirment que les bétons d'aujourd'hui resteront une partie prenante de la construction jusqu'aux seuils de réduction carbone déjà affichés de 2025. Des optimisations concrètes sont également proposées, dans le cas où un projet spécifique l'exigerait.