Résumé

L’évolution de la société vers un développement durable,qui inclut notamment une économie en ressources non renouvelables, une limitation des rejets de gaz à effet de serre,une prise en compte de l’analyse du cycle de vie des ouvrages et de la qualité esthétique des parements,induira encore des changements, voire des bouleversements dans l’élaboration des bétons et la construction des ouvrages.À nous de préparer cette évolution pour assurer aux futures générations un monde meilleur.

Sommaire

  1. Meuse –Viaduc LGV Est
  2. La Réunion – Viaduc de Saint-Paul
  3. Gironde – Laser Mégajoule
  4. Angers – Contournement
  5. A13 – Écran acoustique
  6. Warluis – Pont sur l’autoroute A16
  7. L’offre BPE en génie civil
  8. Architectes et écrans acoustiques
  9. Égletons – Chantier-école


0 commentaires
Voir aussi
  • 02/07/2021
    Brève
    "Le hangar à dirigeables d’Écausseville : un centenaire plein d'avenir"
    Oeuvre collective sous la direction de Philippe Pâris et Dominique Barjot, publié en Juillet 2021 par les Éditions Ouest-France, à l'occasion des cent ans du Hangar d'Ecausseville en 2020. Cet ouvrage permet de revisiter l’histoire variée de ce lieu et d'admirer l’architecture pionnière du bâtiment. C’est aussi l’occasion d’introduire la problématique de sa restauration, compte tenu des désordres qu’un tel ouvrage en béton armé a pu subir et d'esquisser la question de son avenir.
  • 01/02/2013
    SOLUTIONS BÉTON
    Carbonatation des bétons et piégeage du CO2
    Une piste pour lutter contre ce gaz à effet de serre. La carbonatation du béton est un phénomène indissociable de ce matériau de construction. Pendant la durée de vie de l’ouvrage, le dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère pénètre dans le béton à partir de la surface du matériau. Le dioxyde de carbone peut alors réagir avec les produits résultant de l’hydratation du ciment.
  • 15/06/2021
    Épinay-sur-Orge
    Opération coup de poing pour un ripage de pont millimétré
    À Épinay-sur-Orge (Essonne), le chantier du tram-train T12 a été le théâtre, en mai 2020, d’une intervention de génie civil spectaculaire : le ripage d’un pont-rail à l’occasion d’une opération coup de poing orchestrée par SNCF Réseau. Une course contre-la-montre de 72 h s’est alors enclenchée, à la sortie du premier confinement, pour le groupement d’entreprises piloté par DEMATHIEU BARD CONSTRUCTION afin de créer une brèche dans le talus ferroviaire existant et y faire glisser un ouvrage d’art de 6 500 tonnes construit à proximité ! Récit.