Résumé

Ce guide technique est un outil au service des maîtres d'ouvrage, maîtres d'oeuvre, ingénieurs et architectes qui souhaitent évaluer la qualité environnementale de leur patrimoine d’ouvrages ou optimiser la conception de leur futur projet selon une approche globale de dimensionnement intégrant les aspects techniques, économiques et environnementaux. La démarche s’appuie sur le cas concret d’un pont courant en béton (Passage Supérieur en Dalle Précontrainte) représentatif du patrimoine des ouvrages d’art routiers et autoroutiers français.

Sommaire

  1. Présentation générale de l'analyse
  2. Présentation générale de l'ouvrage étudié
  3. Recueil des données du cycle de vie
  4. Impacts environnementaux
  5. Synthèse de l'Analyse du Cycle de Vie
  6. Annexes


0 commentaires

Voir aussi

  • 22/06/2017
    GÉNIE CIVIL

    Les ouvrages d’art en béton : les liens pérennes des territoires

    La création de nouveaux axes routiers, autoroutiers et ferroviaires est indispensable pour garantir le développement économique, commercial et touristique des territoires, relier les hommes et faire circuler les marchandises. Les tracés rencontrent de multiples obstacles qui sont franchis par des ouvrages d’art (les ponts)  respectant le paysage, l’environnement et la biodiversité.
  • 24/06/2019

    Captage du CO2 dans les granulats recyclés

    La carbonatation des hydrates de ciment présents dans les granulats concassés de béton de démolition peut aussi être exploitée pour fixer du CO2, dans la pâte de ciment durcie d’un béton de démolition, à la fin de la vie d’un ouvrage.
  • 17/01/2010
    Construction Moderne Ouvrages d'art

    Construction Moderne Ouvrages d'art 2010

    On voyait jadis, dans les ponts et les chaussées, autant de façons de relier les hommes entre eux et d’en favoriser les échanges. Tracer un chemin augmentait la prospérité des villages qu’il traversait. On venait de plus loin au marché, à l’école ou à l’église. Hier encore, la route carrossable permettait un accès plus rapide à l’hôpital, donc à la santé, et aux loisirs : la découverte des congés payés, en 1936, se fit en vélo, au fil des routes. Or il s’est produit, avec le Grenelle, un curieux basculement du regard porté sur les territoires. Les infrastructures de transport sont désormais perçues comme une fragmentation de l’espace, réductrice de la biodiversité ordinaire.