TT végétalisée - vue aérienne (c) Chuttersnap

Chutes de hauteur : priorité aux protections collectives.

Depuis le début des années 90, la protection contre les chutes de hauteur doit répondre à un principe essentiel : favoriser systématiquement les mesures de protections collectives en leur donnant la priorité sur les protections individuelles.

Les garde-corps des toitures-terrasses accessibles

C'est la norme NF P 01-012 qui encadre les toitures-terrasses destinées à la circulation de piétons ou de véhicules. Cette norme s’applique dès lors que le risque de chute (fortuite) dépasse un mètre. Elle définit les hauteurs de protection, d’épaisseur de garde-corps et de zones de stationnement (normal et précaire). Ce référentiel fixe en outre les critères de conception auxquels doivent répondre les protections, qu’elles soient constituées d’éléments verticaux et horizontaux ou de parties vitrées.

Les garde-corps des toitures-terrasses inaccessibles

La norme NF E85-015 (avril 2008) vise les garde-corps installés sur les parties de bâtiment donnant accès aux machines et équipements techniques. C’est ce référentiel qui encadre les protections des toitures-terrasses inaccessibles.

Exemple de garde-corps d'après la NF E85-015

Où  H = 1 000 mm < H < 1 100 mm ; E = ≤ 500 mm ; P ≥ 100 mm

TT ex de garde-corps pour toit-terrasse inaccessible


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/06/2017
    Programme
    Colloque "Toit-terrasse et architecture béton": Lille
    LILLE. 13 juin 2017. Le colloque "Toit-terrasse et architecture en béton" organisé par Cimbéton et ses partenaires, propose une vue à 360° sur la toiture-terrasse avec ses opportunités, nouvelles tendances et solutions pour la ville d'aujourd'hui et de demain.
  • 01/06/2015
    SOLUTIONS BÉTON
    Les toitures-terrasses : une diversité d'usages innovants
    Près de cent ans après la théorie du « toit-jardin » énoncée par Le Corbusier, la cinquième façade revient sur le devant de la scène. Conscients du potentiel des toits-terrasses pour la ville dense et durable, élus, urbanistes et architectes redécouvrent les vertus de ces espaces longtemps abandonnés aux antennes et aux gaines de ventilation. Étage à ciel ouvert, la toiture-terrasse connecte le bâtiment avec les éléments naturels. L’énergie solaire peut y être transformée en électricité ou en chauffage.