Résumé 

Collectée sur des toitures végétalisées, l’eau pluviale devient une ressource utile à la biodiversité et à la lutte contre les îlots de chaleur tout en limitant les effets de l’imperméabilisation des sols. Utilisé comme espace collectif, le toit plat se fait support d’une densification douce et offre aux citadins une nouvelle expérience de la ville en accueillant des pratiques sportives, festives ou artistiques. Les solutions constructives en béton ont leur rôle à jouer dans cette évolution. Elles sont les seules aujourd’hui à permettre la réalisation de tout type de toiture- terrasse, pour tout usage.

Sommaire

  1. Le renouveau des toitures-terrasses ouvre des perspectives pour la ville de demain
  2. Le béton, un allié historique
  3. Principaux éléments des toitures terrasse = Le béton, un support idéal
  4. Isolation thermique, la toiture chaude reste la règle = Chute de hauteur : priorité aux protections collectives
  5. À chaque usage sa technique : Toiture-terrasse technique - Toiture accessible aux piétons - Toiture végétalisée -
  6. Perspectives d'avenir : parking - Cours surélevées
  7. Etude de cas : Groupe scolaire des sciences et de la biodiversité
  8. Etude de cas : Médiathèque de Tarnos


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/01/2003
    REVUE
    Construction Moderne n°112
    Qu’il s’agisse de logements collectifs ou individuels, d’équipements publics, ou encore de bâtiments industriels ou tertiaires, les bétons sont la matière des projets des architectes contemporains dans toute la diversité de leurs écritures et de leurs styles.
  • 01/06/1999
    REVUE
    Construction Moderne n°99
    Le concours Cimbéton figure désormais parmi les institutions de l’architecture française. C’est en tout cas l’opinion d’ensemble qui s’est exprimée lors de la remise des prix de cette session 1998-1999 du concours, marquée par des sujets contraignants auxquels ont su répondre d’excellents projets. La créativité était donc au rendez-vous.
  • 01/01/2003
    REVUE
    Construction Moderne n°113
    La 6e session du concours “Bétons, matière d’architecture” confirme le succès rencontré lors des éditions précédentes. Pour la première fois, des élèves des écoles d’ingénieurs ont fait partie des équipes concurrentes auxquelles ils ont apporté leur savoir technique et scientifique. Invités à concevoir “une maison des cultures nouvelles”, les participants ont fait preuve d’une grande créativité dans la réflexion pour tous les projets remis.