Résumé 

Collectée sur des toitures végétalisées, l’eau pluviale devient une ressource utile à la biodiversité et à la lutte contre les îlots de chaleur tout en limitant les effets de l’imperméabilisation des sols. Utilisé comme espace collectif, le toit plat se fait support d’une densification douce et offre aux citadins une nouvelle expérience de la ville en accueillant des pratiques sportives, festives ou artistiques. Les solutions constructives en béton ont leur rôle à jouer dans cette évolution. Elles sont les seules aujourd’hui à permettre la réalisation de tout type de toiture- terrasse, pour tout usage.

Sommaire

  1. Le renouveau des toitures-terrasses ouvre des perspectives pour la ville de demain
  2. Le béton, un allié historique
  3. Principaux éléments des toitures terrasse = Le béton, un support idéal
  4. Isolation thermique, la toiture chaude reste la règle = Chute de hauteur : priorité aux protections collectives
  5. À chaque usage sa technique : Toiture-terrasse technique - Toiture accessible aux piétons - Toiture végétalisée -
  6. Perspectives d'avenir : parking - Cours surélevées
  7. Etude de cas : Groupe scolaire des sciences et de la biodiversité
  8. Etude de cas : Médiathèque de Tarnos


0 commentaires

Voir aussi

  • 12/04/2019
    Haute-Normandie

    Siège social d’Alcéane
 et 22 logements sociaux

    L’architecte Emmanuelle Colboc compose un ensemble atypique associant bureaux et logements dans un même édifice sculpté dans le béton. Si, aujourd’hui, on retient avant tout du Havre son port de commerce ou sa reconstruction en béton orchestrée par l’atelier d’Auguste Perret, la ville doit faire face à la rénovation et à la restructuration de ses quartiers périphériques. Dans cet esprit, le bailleur social Alcéane a souhaité participer à la redensification du quartier en investissant un terrain inscrit dans une de ces zones suburbaines « classiques ».
  • 01/06/2002
    REVUE

    Construction Moderne n°110

    Chaque jour, nos villes s’enrichissent d’édifices dont l’architecture et les espaces répondent aux contingences de notre société. Nous sommes sensibles aux qualités esthétiques de l’architecture contemporaine dans la multiplicité de ses expressions, au niveau de ses formes comme de la fluidité et de la luminosité de ses espaces intérieurs.
  • 01/11/2004
    REVUE

    Construction Moderne n°117

    À l’échelle du logement, du lieu de travail, de l’équipement public, le confort acoustique, le confort thermique, l’harmonie des ambiances et la sécurité des personnes participent à notre bien-être.