PROGRAMME DE LA JOURNEE

9h00. Accueil
 
9h30. Ouverture de la journée

> Michel Deffayet, Directeur du CETU et Président de l'AFTES
 
9h30 - 11h00

  • une démarche globale d'aide à la prescription des bétons des ouvrages de Génie Civil : l'action de l'AFGC

> Patrick Guiraud - CIMBETON

  • Présentation du guide CETU-ASQUAPRO "Aide à la rédaction de CCTP - Bétons projetés par voie mouillée pour les soutènements de tunnels".
  1. La "philosophie" de ce guide et des futures recommandations du GT6 de l'AFTES > Catherine Larive - CETU et Damien Rogat - SIGMA BETON
  2. Les exigences du béton avant projection - similitudes et différences avec les bétons coulés > Michael Dierkens - CEREMA
  3. Les exigences du béton après projection > David Chamoley - CETU

     

11h00 - 11h30. Pause

11h30 - 13h00

  • L'utilité et les spécificités des adjuvants pour béton projeté

> Christian Lafond - SIKA

  • La mise en oeuvre et l'importance du matériel

> David Chamoley - CETU et Laurent Fauquignon - BASF

  • L'exigence de certification

> Catherine Larive - CETU


Temps d'échange sur la prescription des bétons projetés
 
13h00 - 14h30. Déjeuner
 
14h30 - 17h00. Les nouvelles perspectives

  • La formation des pilotes de robot sur simulateur

> Jean de Saint Julien - BMS

  • L'étanchement des bétons projetés de "soutènement-revêtement"

> Laurent Fauquignon - BASF

  • L'utilisation des laitiers de hauts fourneaux dans les bétons projetés

> Rory Mc Neill - ECOCEM

  • En route vers l'ultra-performance des bétons projetés

> Bertrand Petit - FREYSSINET

 
17h00. Clôture de la journée



0 commentaires

Voir aussi

  • 17/04/2018

    Béton armé

    Cette fiche décrit les principes de fonctionnement du béton armé. Un rappel de la notion d’efforts intérieurs est préalablement proposé. Il permet d’introduire le moment fléchissant, l’effort tranchant et l’effort normal. Ces notions sont ensuite exploitées pour exposer le principe du béton armé. 
  • 01/09/2017
    Rennes 

    Un viaduc tout en finesse pour le métro

    La qualité architecturale du viaduc est essentielle à sa bonne insertion dans le tissu urbain de la métropole bretonne. La finesse et la légèreté de l’ouvrage masquent une vraie complexité technique.