Transparence du volume du séjour/salle d’exposition...

Situé dans une banlieue résidentielle du nord de Toulouse, le pavillon M s’inscrit dans un lotissement plutôt hétérogène. Le projet conçu par PPA architectures se dresse sur un terrain carré dont le fond longe le golf de Toulouse.

Le programme de ce pavillon est pour le moins atypique. Il s’agit à la fois d’un lieu de réception, d’exposition, de travail, de réunion, de création et d’hébergement temporaire pour des personnes ou des artistes invités. La posture du projet se fonde sur les singularités du site et du programme. Le pavillon est composé de trois boîtes juxtaposées qui dessinent une figure en U et enserrent un patio minéral agrémenté d’une piscine. Elles s’ouvrent toutes en direction du paysage ondulé et verdoyant du golf.

Plan d’étage 1. bureaux/ chambres
Plan de rez-de-chaussée 1. réception/ salon 2. atelier 3. entrée 4. garage

« Chaque espace tente de se décharger des contraintes techniques afin d’assurer diverses fonctions à la fois spécifiques et évolutives, commente l’architecte. Ainsi, les pièces telles que les chambres/bureaux avec salle de bains sont peu marquées par leur usage, et davantage caractérisées par l’ambiance, en cohérence avec l’ensemble du projet. Le vaste volume transparent du séjour/salle de réunion/d’exposition/de réception est entièrement ouvert d’un côté sur le patio pavé et sa piscine d’apparat et de l’autre sur la terrasse vers le golf. L’atelier présente un volume vaste éclairé par une grande fenêtre au nord. Il se prolonge par une " placette extérieure " pour recevoir ou encore exposer des œuvres. »

Les murs sont réalisés avec des panneaux en béton préfabriqué matricé.

La structure du pavillon est de type poteaux/dalles en béton, ce qui permet d’obtenir des plateaux en plan libre. Les murs périphériques sont réalisés avec des panneaux préfabriqués matricés de 7 m de haut x 2,4 m de large, qui sont clavetés aux éléments de structure coulés en place. Ils présentent un parement gris brut et un motif qui a l’aspect des coffrages en planche de bois traditionnels. Les dalles de planchers sont coulées sur un coffrage perdu, composé de planches en bois dont le calepinage a été dessiné par l’architecte. Ainsi, le plafond du grand espace de séjour/réception et celui des chambres ont un parement brut animé par l’empreinte du dessin des planches de coffrage, qui fait écho à la texture de l’enveloppe.

Le patio et la piscine.
Fluidité et ouverture des espaces.

La sobriété de l’écriture architecturale décline un minimalisme élégant dont les matières, les textures, le jeu des lumières et des vues mettent en valeur la fluidité des espaces et leur ouverture sur le paysage.

Vue sur le paysage depuis une chambre.

Reportage photos : Philippe RUAULT

Maître d’ouvrage : privé – Maître d’œuvre : PPA architectures, architecte mandataire ; Amandine Hernandez, chef de projet – Bureaux d’études TCE : Grontmij – Entreprise gros œuvre : Construit 31 – Préfabricant : CIR Préfa – Surfaces : 275 m2 habitables, 400 m2 surface plancher – Coût : non communiqué.



0 commentaires

Voir aussi