Le bâtiment se présente comme un monolithe de béton brut sculpté.

Mitoyenne de Grenoble, la ville de Fontaine étend son territoire entre les falaises des premiers contreforts du massif du Vercors et la rive gauche du torrent du Drac, affluent de l’Isère. Créée en 1958 sur la commune, la zone industrielle des Vouillants s’inscrit actuellement dans une dynamique de rénovation. 

« Lorsque je me suis porté acquéreur d’un terrain, dans la ZI des Vouillants, pour y installer le siège de SMBA, la municipalité m’a fait part de son projet de renouveler l’image de cette zone d’activité et de sa volonté de voir s’y implanter des bâtiments participant à son embellissement et à sa revalorisation. Elle m’a demandé de lui présenter une proposition dans un délai très court (48 h). La réponse élaborée par l’architecte Marc Girard a répondu aux attentes de la commune. Le bâtiment réalisé est très proche des premiers concepts et dessins présentés », commente Thierry Balducci, qui dirige l’entreprise de maçonnerie et gros œuvre SMBA. Il poursuit : « En dehors du programme fonctionnel, j’ai demandé à l’architecte de concevoir un bâtiment atypique à l’architecture contemporaine en béton brut, qui montre et mette en valeur les savoir-faire de l’entreprise. »  

La parcelle occupée par le siège de SMBA a une forme de triangle rectangle, dont l’hypoténuse dessine une ligne courbe longeant la rue du Commandant Lenoir. Un grand hangar existant en occupait une partie importante. Conservé, il est utilisé pour les besoins de stockage de l’entreprise. La pointe de la parcelle étant libre de toute construction, l’architecte a choisi d’y implanter le bâtiment neuf abritant l’accueil, les salles de réunion et les bureaux du siège social. L’espace libre entre le hangar et la rue est aménagé en parking. 

Le porte-à-faux signale l’accès et invite à entrer dans le siège de l’entreprise.

Au pied de la falaise

« Le terrain est au pied d’une grande falaise. Je me suis inspiré du lieu et de ce qu’il a à révéler pour concevoir le projet.

L’image fondatrice est celle d’un bloc de pierre tombé de la falaise. De là, m’est venue l’idée de traiter le nouveau bâtiment comme un monolithe de béton brut sculpté, dont la volumétrie, la modénature et la texture évoquent la roche de la falaise.

Il est implanté le long de la rue. Cela permet de dégager à l’arrière un espace extérieur protégé des bruits de la circulation, dont l’aménagement paysager agrémente la composition de l’ensemble. Cette réalisation est le fruit d’un véritable travail d’équipe et de confiance entre la mairie, SMBA (à la fois maître d’ouvrage et entreprise de gros œuvre), les bureaux d’études et notre agence. Cela a généré une belle dynamique, qui nous a permis de réussir ce projet très sculpté et organique en termes d’architecture, de construction, de délais, etc. », précise l’architecte Marc Girard. 

La façade 
sur rue est animée par 
un jeu de plans décalés qui rappellent les anfractuosités d’une roche.

Sur la rue, la façade est animée par tout un jeu de plans décalés qui rappellent les anfractuosités d’une roche. Elle se prolonge vers le parking par un porte-à-faux, qui signale l’accès et invite à entrer dans le siège de l’entreprise. L’ensemble du bâtiment est construit en béton brut coulé en place. Pour les façades, c’est un béton autoplaçant qui a été mis en œuvre dans un coffrage conçu pour avoir un minimum de reprises de bétonnage, afin d’obtenir l’aspect monolithique et sculptural souhaité. Un second voile en béton est coulé à l’intérieur, derrière celui de la façade, sur la hauteur du rez-de-chaussée. L’isolant de 200 mm présent entre les parois de ce double mur se continue au premier étage. Ce système d’isolation continue par l’intérieur supprime ainsi tous les ponts thermiques. La dalle de plancher du premier étage est portée de façade à façade par le voile intérieur du double mur. Le siège de SMBA affiche ainsi les savoir-faire en matière de béton de l’entreprise et sa capacité à relever des défis structurels ou plastiques.

Le porte-à-faux signale l’accès et invite à entrer dans le siège de l’entreprise.

Reportage photos : Thomas Maniaque

Maître d’ouvrage : SMBA – Maître d’œuvre : Amroc (Marc Girard, architecte) – BET structure : Betrec – Entreprise gros œuvre : SMBA – Surface : 300 m2 SHON – Coût : 495 000 € HT – Programme : bureaux, salles de réunion, accueil, espace de détente.



0 commentaires

Voir aussi

  • 01/12/2018
    SAINT-JACQUES-DE-LA-LANDE

    Eglise de l’Anastasis et centre paroissial

    Oeuvre de l’architecte Alvaro Siza avec Jean-Pierre Pranlas-Descours, l’église Anastasis (Résurrection en grec) met en scène le béton, matériau fétiche du Pritzker portugais.
  • 01/12/2018
    Agnetz

    Extension du collège Sainte-Jeanne d’Arc

    Les architectes Antoine Pélissier et Benoît Andrier de l’agence Agapé architectes et Pascal Hofstein  ont conçu un édifice aux lignes pures alliant programmation fonctionnelle et dimension spirituelle.