Résumé

Ce sont des mesures d'atténuation pour limiter les dommages lorsque l'imperméabilisation des sols ne peut être évitée. Une solution logique et efficace consiste à réaliser des surfaces perméables, capables d’absorber l’eau et de l’acheminer jusqu’au sol naturel sous-jacent afin de lui permettre de reprendre son cycle naturel. Une telle solution joue aussi un rôle important dans la prévention des inondations et dans l’amélioration du cadre de vie.

Les matériaux et les surfaces perméables présentent l’intérêt de procurer au sol sous-jacent la possibilité de conserver certaines de ses fonctions clés et d’atténuer, dans une certaine mesure, les effets de l’imperméabilisation des sols. Ils contribuent à :

  • Maintenir la connexion entre la surface du revêtement et le sol support.
  • Réduire le ruissellement et accroître l’infiltration des eaux de pluie dans les sols sous-jacents. Il est ainsi possible de réduire les coûts de traitement de l’eau, ainsi que les risques d’inondation et d’érosion par l’eau.
  • Alimenter les nappes phréatiques, en favorisant l’infiltration des eaux de pluie.
  • Abaisser la température de l’air et éviter l’effet îlot de chaleur urbain car, d’une part, la végétation restitue moins de chaleur que les matériaux d’aménagements traditionnels et, d’autre part, les matériaux perméables se prêtent à l’évaporation.
  • Certains produits permettent également de préserver les fonctions biologiques ou esthétiques.

Les bétons drainants, de par leur offre variée en matière de formulation, leur richesse d’aspects et aussi leurs concepts utilisables dans un large éventail de situations, constituent une solution adaptée aux besoins des concepteurs et des aménageurs. Ces bétons, tout en contribuant à la protection du système de drainage local, apportent une solution fiable, durable et économique, et s’intègrent parfaitement dans le paysage. En témoignent les différentes applications présentées dans l’article "Le béton drainant : un matériau écologique de plus en plus esthétique" (p.3 à p.10).

Sommaire 

  1. Le béton drainant : un matériau écologique de plus en plus esthétique. Chantiers récents : parking, cour de récréation, parvis, square...
  2. Cannes (06) : du béton désactivé pour les aménagements extérieurs d'une résidence de prestige (Parc Eugénie)
  3. La RD 994 (71) fait peau neuve avec un retraitement en place aux liants hydrauliques
  4. Marseille (13) : du béton désactivé pour les abords du Stade Vélodrome


0 commentaires

Voir aussi

  • 01/06/2015
    REVUE

    Routes n°132

    Les Rencontres nationales du transport public rassemblent, tous les deux ans, le congrès du GART et de l’UTP ainsi qu’une exposition des métiers du transport public, ferroviaire et routier. L’ensemble des filières y est présenté, ainsi que les dernières innovations en matière de déplacements urbains, interurbains, régionaux et nationaux. Les 25ème Rencontres nationales du transport public se sont déroulées à Lyon, du 30 septembre au 2 octobre 2015.
  • 01/09/2015
    REVUE

    Routes n°133

    La nouvelle norme béton NF EN 206/CN. Elle remplace la norme NF EN 206-1/CN publiée le 14 novembre 2012 qui, elle-même, remplaçait la norme NF EN 206-1 d’avril 2004
  • 01/12/2015
    REVUE

    Routes n°134

    Pour limiter les impacts environnementaux et les nuisances générées par le transport des matériaux routiers, une alternative aux techniques traditionnelles consiste à exploiter le gisement constitué par les matériaux présents sur le site.