Résumé

Pour construire des routes, des autoroutes, des aires aéroportuaires, ou tout aménagement d’aires à caractère industriel, commercial ou logistique, il est nécessaire de concevoir et de réaliser, au préalable, une plate-forme support de capacité portante minimale, permettant la construction de la structure de chaussée proprement dite.

La réalisation de la plate-forme support, qui fait partie du domaine des terrassements routiers, consiste à effectuer des travaux de nivellement (déblais, remblais) et à exécuter une couche structurelle qu’on désigne par « couche de forme ».

Les travaux de remblais et de couche de forme peuvent faire appel à l’une des deux techniques  :

  • La technique des emprunts granulaires,
  • La technique de traitement des sols en place aux liants hydrauliques

En fonction du contexte propre à chaque projet (distance carrière-chantier, distance chantier-décharge, dosage du liant et distance usine-chantier), l’une ou l’autre technique peut s’imposer sur le plan économique et/ou sur le plan environnemental.
Cet ouvrage présente une méthode graphique qui permet l’évaluation et la comparaison d’ordre économique ou environnemental (Énergie et CO2) entre la technique de Traitement des sols et la technique des Emprunts granulaires.

Sommaire 

  1. Principes fondamentaux de la méthode graphique de comparaison
  2. Comparaison économique
  3. Comparaison environnementale – Indicateur Energie
  4. Comparaison environnementale – Indicateur CO2
  5. Conclusion générale


0 commentaires

Voir aussi