Résumé

Ce qui a motivé ce choix est que l’édition papier et le digital ont chacun des avantages et des limites. La meilleure solution est donc de les combiner au lieu de les opposer. En effet, le format papier se conserve beaucoup plus longtemps que tout format électronique. Les données électroniques sont étroitement dépendantes des logiciels et matériels qui permettent de les lire. Elles doivent, tous les 5 à 10 ans, être changées de format de fichier pour pouvoir rester consultables par les logiciels et matériels actualisés. De plus, la facilité et le confort de lecture du papier sont bien supérieurs aux possibilités des meilleurs écrans informatiques. Enfin, le papier permet une visualisation tridimensionnelle des données, qui entraîne une meilleure représentation mentale des informations. Celles-ci sont alors plus faciles à comprendre et à manipuler.

Sommaire

  1. CANNES (06) : La « cité des festivals » embellit le boulevard Gazagnaire
  2. GENNEVILLIERS-VILLENEUVE-LA-GARENNE (92) : Parc des Chanteraines : un chantier circulaire, exemplaire pour l’avenir !
  3. SACLAY-ZAC DE MOULON (91): Paris-Saclay : des trottoirs et des voiries en béton pour la « Silicon Valley » française
  4. NOGENT-LE-ROI (28) : Un traitement de sol mixte chaux-LHR pour le contournement de Nogent-le-Roi


0 commentaires
Voir aussi