Résumé

Ce qui a motivé ce choix est que l’édition papier et le digital ont chacun des avantages et des limites. La meilleure solution est donc de les combiner au lieu de les opposer. En effet, le format papier se conserve beaucoup plus longtemps que tout format électronique. Les données électroniques sont étroitement dépendantes des logiciels et matériels qui permettent de les lire. Elles doivent, tous les 5 à 10 ans, être changées de format de fichier pour pouvoir rester consultables par les logiciels et matériels actualisés. De plus, la facilité et le confort de lecture du papier sont bien supérieurs aux possibilités des meilleurs écrans informatiques. Enfin, le papier permet une visualisation tridimensionnelle des données, qui entraîne une meilleure représentation mentale des informations. Celles-ci sont alors plus faciles à comprendre et à manipuler.

Sommaire

  1. CANNES (06) : La « cité des festivals » embellit le boulevard Gazagnaire
  2. GENNEVILLIERS-VILLENEUVE-LA-GARENNE (92) : Parc des Chanteraines : un chantier circulaire, exemplaire pour l’avenir !
  3. SACLAY-ZAC DE MOULON (91): Paris-Saclay : des trottoirs et des voiries en béton pour la « Silicon Valley » française
  4. NOGENT-LE-ROI (28) : Un traitement de sol mixte chaux-LHR pour le contournement de Nogent-le-Roi


0 commentaires
Voir aussi
  • 15/06/2020
    REVUE
    Routes Info n°3
    Pour améliorer et sécuriser la circulation automobile sur son vaste territoire, Aix-en-Provence, ville d’art et d’histoire, a misé sur la technologie et sur la protection de l’environnement. Le bilan est remarquable, du point de vue écologique et économique.
  • 01/06/2016
    Roquebrune-Cap-Martin
    Béton désactivé pour plage de prestige
    L’an dernier, la société MB Constructions a participé à la rénovation du Vista Beach, un complexe balnéaire de prestige, situé à Roquebrune-Cap-Martin. Mission : réaliser de superbes « terrasses de plage » en béton désactivé, à la fois esthétiques et résistantes. Pari gagné !
  • 01/03/2016
    article
    Un béton caoutchouc anti-bruit et anti-vibrations
    Innovation : Trac Le groupe Rincent a développé un procédé qui permet d’obtenir un « composite inverse » à base de ciment et de caoutchouc recyclé. Baptisé « TRAC », ce nouveau matériau permet de réaliser des murs anti-bruit performants et « écologiques » qui équipent déjà plusieurs grands axes routiers d’Île-de-France. D’autres applications – notamment anti-vibrations – sont en cours de développement.