La richesse des solutions techniques à base de liants hydrauliques routiers (LHR) et de béton

Retrouvez le numéro 03 de Routes La Revue. À travers quatre reportages, nous vous présentons toute la richesse des solutions à base de liants hydrauliques routiers (LHR) et de béton :

  • durable et 100% local, le premier giratoire en béton de référence de l’Isère  (Montalieu-Vercieu, Isère 38) ; 
  • deux belles réalisations en béton décoratif dans la cité de Jeanne d’Arc (Orléans, Loire 45) ;
  • une piste cyclable en béton et retraitement en place au LHR pour un projet de requalification urbaine durable (La Bernerie-en-Retz, Pays de la Loire 44) ;
  • une plate-forme support de chaussée innovante (Réau, Seine-et-Marne 77).

 
Bonne lecture.
Joseph ABDO

 

Le premier giratoire en chaussée béton de l’Isère a été achevé le 20 novembre 2020. Le Département a souhaité expérimenter un ouvrage à la durabilité renforcée, destiné à résoudre la problématique de la sollicitation accélérée des giratoires en enrobé en cas d’important trafic de poids lourds. Après Pérouges dans l’Ain, en 2018, cette solution durable et 100 % locale a fait son chemin en Isère.
Esthétique, résistant et durable, le béton permet de réaliser des ouvrages remarquables, qu’il s’agisse de création ou de réhabilitation. Deux belles illustrations à Orléans, la cité qui garde le souvenir de la fameuse « Pucelle ». Elle y est célébrée fidèlement chaque année depuis plus de 500 ans.
Pour le réaménagement de l’avenue Gilbert-Burlot et la création d’une piste cyclable bidirectionnelle en site propre, la commune de La Bernerie-en-Retz a fait le choix du béton pour l’itinéraire « vélo » et du retraitement en place au liant hydraulique routier (LHR) pour la chaussée.


0 commentaires
Voir aussi
  • 14/06/2021
    REVUE
    Routes Info n°14
    Implanté le long de l’autoroute A5, à Réau, au nord de Melun (Seine-et-Marne), le parc d’activités de l’A5-Sénart est promis à un bel avenir. Pour renforcer sa voirie de liaison, l’établissement public d’aménagement Sénart (EPA Sénart), maître d’ouvrage, a choisi, sur proposition du bureau d’études Ségic Ingénierie, la solution du traitement de sol au liant hydraulique routier (LHR), couplée avec un recyclage des matériaux pour réaliser les travaux de terrassement de la liaison Réau-Ourdy. Un chantier d’avenir, écologiquement exemplaire, réalisé par l’entreprise Routes & Chantiers Modernes (RCM).