Résumé

L’orientation du bâtiment, mais aussi l’isolation et l’inertie thermique, sont donc les “principes” de base d’une logique de conception nouvelle pour certains, traditionnelle pour d’autres, qui exploite les spécificités du site et les ressources de la technologie moderne. Le béton, on s’en doute, a plus d’un argument à proposer dans cette aventure.

Sommaire

  1. Vers l’équilibre énergétique : Tout savoir sur les déperditions énergétiques et la meilleure façon de les traiter. p. 16
  2. Une maison à faible consommation : Conçue par le cabinet Grabli, cette maison familiale offre le plus grand confort sans dilapider l’énergie. P. 18
  3. Ponts thermiques : Des planchers aux refends et murs extérieurs, toutes les solutions pour traiter les déperditions d’énergie. p. 21


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/04/2018
    SOLUTIONS BÉTON
    Les solutions béton au service de la croissance verte
    La filière béton contribue à la démarche de transition vers un modèle de croissance verte, en offrant une gamme de produits et de solutions constructives locales, innovantes, adaptables, pérennes, recyclables et respectueuses de l’environnement. Elle permet de relever les nouveaux défis de la construction, pour développer les territoires et densifier les villes, tout en luttant contre les effets du changement climatique, en améliorant le cadre de vie, en favorisant l’utilisation efficiente des ressources et en préservant la biodiversité, dans une logique d’économie circulaire et d’écologie industrielle territoriale.
  • 01/09/2016
    Joux-la-Ville
    Le béton dans l'air du temps !
    Dans l’Yonne, dans le Grand Est (ex-Bourgogne), les éoliennes se multiplient. Le béton, qui sert à réaliser les énormes massifs de fondation, accompagne cet essor énergétique et écologique au service du développement durable des régions. Exemple : le grand parc éolien de Joux-la-Ville, où Cemex a réalisé un tour de force logistique.
  • 21/04/2017
    GÉNIE CIVIL
    Valorisation de la chaleur des eaux usées
    Il est désormais possible de récupérer et valoriser la chaleur des eaux usées provenant d’usages domestiques (douche, baignoire, lave-linge, lave-vaisselle…) ou industriels (eaux de lavage…) pour chauffer des locaux ou les climatiser et produire de l’eau chaude sanitaire via une pompe à chaleur.