Résumé

La rénovation concerne des constructions de toutes sortes, dont la part la plus importante, quand elles ont été construites au cours des soixante-dix dernières années, est en béton. Aussi est-il naturel de considérer la rénovation, mais aussi l’extension ou encore la surélévation dans la logique de leur construction, c’est-à-dire en béton. Cette logique s’appuie sur un éventail important d’arguments qui vont de la maîtrise technique et de la culture béton largement partagée par les entreprises de gros œuvre française, à la mise sur le marché de matériaux et systèmes parfaitement adaptés à toutes les exigences techniques comme de faisabilité et d’organisation de chantier. Et ce, pour la rénovation simple et l’extension, mais aussi pour la surélévation, pratique de plus en plus répandue en milieu urbain contraint.

Sommaire

  1. Interview de Philippe Pelletier
  2. Béton en rénovation : une solution éprouvée largement partagée
  3. Les atouts du béton en rénovation
  4. Extension en sous-oeuvre et latérale, indispensable ou optionnel, le béton toujours efficace
  5. Surélévation : un vecteur de compacité urbaine
  6. Surélévation en béton : le champ des possibles


0 commentaires
Voir aussi
  • 04/12/2000
    REVUE
    Construction Moderne n°105
    Au cours du XXe siècle, le béton s’est imposé comme un matériau phare qui a permis le renouveau de l’architecture et de l’art de bâtir.L’architecte et l’ingénieur font appel à lui pour façonner nos infrastructures et dessiner le paysage urbain de nos villes.
  • 30/03/2018
    Castelnaudary

    Lycée des métiers du bâtiment Germaine Tillion

    Enveloppé dans ses façades-claustras de béton blanc, le nouveau lycée Germaine Tillion inscrit son architecture intemporelle dans un site marqué par ses qualités paysagères.