Résumé 

En ouverture de ce numéro, le centre d’accueil du domaine Château La Coste est un nouveau projet du maître Tadao Ando, remarquable de raffinement et de sobriété minimaliste, qui dialogue avec un site paysager exceptionnel. L’école d’arts de Jacques Ripault et le Syndicat départemental de l’énergie de W Architectures inventent pour leur part de nouvelles propositions formelles et de nouvelles textures en béton pour trouver leur place dans des contextes urbains difficiles.

Avec leur EHPAD, Lazo et Mure réinterrogent un programme complexe et offrent une réponse originale, attentive au confort des utilisateurs. L’agence CAB Architectes crée, à travers un immeuble- villas de logements sociaux BBC, une typologie d’appartements innovante adaptée au climat méditerranéen.

De manière générale, tous ces projets, et notamment celui de la Maison de la petite enfance de Sispeo Architectes, s’attachent au bien-être de leurs occupants. Une thématique reprise dans le Solutions béton axé sur la santé et le confort dans les bâtiments en béton, alors que le décret d’obligation de surveillance de la qualité de l’air intérieur pour certains édifices de la petite enfance entrera en vigueur en janvier 2015.

Sommaire 

  1. Centre d’art – Le Puy-Sainte-Réparade (13) Tadao Ando, Tangram Architectes
  2. Maison individuelle – Saint-Didier-au-Mont-d’Or (69) Arch. aum Pierre Minassian
  3. École d’arts– Carcassonne (11) Arch. Jacques Ripault
  4. Syndicat départemental de l’énergie – Montauban (82) Arch W-Architectures
  5. Logements – Cannes-La Bocca (06) Arch. CAB Architectes
  6. Zoo – Vincennes (94) Architecte : Atelier Jacqueline Osty & Associés
  7. EHPAD – Paris (75) Arch.Lazo & Mure Architectes
  8. Maison petite enfance –Juvisy-sur-Orge (91) Arch. Sispeo Architectes


0 commentaires
CAPTCHA
Voir aussi
  • 01/11/2004
    REVUE
    Construction Moderne n°118
    Qu’ils soient classés monuments historiques, situés dans une ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ou simples témoins de l’histoire des hommes, les édifices anciens peuvent nécessiter une intervention contemporaine pour continuer d’exister et de jouer un rôle dans la cité.
  • 01/06/2015
    SOLUTIONS BÉTON
    Les toitures-terrasses : une diversité d'usages innovants
    Près de cent ans après la théorie du « toit-jardin » énoncée par Le Corbusier, la cinquième façade revient sur le devant de la scène. Conscients du potentiel des toits-terrasses pour la ville dense et durable, élus, urbanistes et architectes redécouvrent les vertus de ces espaces longtemps abandonnés aux antennes et aux gaines de ventilation. Étage à ciel ouvert, la toiture-terrasse connecte le bâtiment avec les éléments naturels. L’énergie solaire peut y être transformée en électricité ou en chauffage.