La prise du ciment n’est pas un séchage de la pâte après ajout de l’eau ; il s’agit d’un ensemble de réactions chimiques d’hydratation permettant le passage de la pâte de ciment (ciment additionné d’eau) de l’état liquide (plastique) à l’état solide (rigidification). Le temps de prise se mesure sur une pâte de constistance normalisée à l'aide de l'aiguille de Vicat (NF EN 196-3)

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/03/2003
    REVUE

    Routes n°83

    Comme les objets familiers qui nous entourent, la route appartient à notre univers quotidien. Sous toutes ses formes, elle permet et accompagne nos déplacements. Son réseau irriguant notre territoire favorise les échanges humains, culturels et économiques...
  • 01/09/2006
    Solutions béton

    HQE : démarche et enjeux

    La démarche haute qualité environnementale tend à devenir un passage obligé dans le secteur de la construction.